“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Eric Serra fait revivre le Grand Bleu dans la Cour d'Honneur

Mis à jour le 19/07/2018 à 05:18 Publié le 19/07/2018 à 05:18
Le concert d'Eric Serra et le groupe RXRA a offert une heure et demie de show donné en faveur de la Fondation Prince Albert II.

Le concert d'Eric Serra et le groupe RXRA a offert une heure et demie de show donné en faveur de la Fondation Prince Albert II. J.-C. Vinaj/FPA2

Eric Serra fait revivre le Grand Bleu dans la Cour d'Honneur

La présence du Souverain et la solennité de la Cour d'Honneur du palais princier ont visiblement ému Eric Serra mardi soir.

La présence du Souverain et la solennité de la Cour d'Honneur du palais princier ont visiblement ému Eric Serra mardi soir. « ça fait quelque chose de jouer ici, ce soir, dans ce lieu chargé de tant d'histoire… »

Le compositeur des musiques des films cultes de Luc Besson était accompagné de ses musiciens du groupe RXRA pour l'ultime soirée Summer dream, organisée au profit de la Fondation Prince Albert II de Monaco. Trente ans de rétrospectives cinématographiques en une heure et demie de concert sur les notes du Grand Bleu, Léon, Nikita, Le Cinquième élément, Subway, Arthur et les Minimoys, Golden Eye… Comme les chefs-d'œuvre, des musiques qui ne vieillissent pas. Elles ont seulement été plus ou moins adaptées pour la forme du spectacle vivant et n'en sont que plus vibrantes.

Une occasion exceptionnelle donnée à quelque neuf cents spectateurs dont les principaux donateurs de la Fondation pour ainsi redécouvrir des émotions souvent nées dans le canapé moelleux de son salon. Mais aussi l'occasion tout aussi exceptionnelle de découvrir Eric Serra, qui sait allier brio et parcours remarquable avec une sincérité et une chaleur humaine touchante.

On regrette seulement que le lights-show eût été une simple vague évocation de l'œuvre de Luc Besson. Le concert aurait mérité une mise en relief plus aboutie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.