Rubriques




Se connecter à

Entre peur et délivrance

Quand l'impressionnant tifo du Mur jaune de Dortmund s'est érigé, hier avant le match, Stéphan (à gauche) avait « les larmes aux yeux ».

Publié le 13/04/2017 à 05:17, mis à jour le 13/04/2017 à 05:17

Quand l'impressionnant tifo du Mur jaune de Dortmund s'est érigé, hier avant le match, Stéphan (à gauche) avait « les larmes aux yeux ». A ses côtés, Matteo arborait fièrement la tunique du Borussia Dortmund. Un cadeau de Stéphan. Le seul souvenir d'un déplacement oppressant.

 

« On ne savait pas ce qu'il se passait et, à partir de 20 heures, on a reçu des messages pour dire que trois bombes avaient explosé. J'ai eu un peu peur. Les portes du stade se sont ouvertes, tous les supporters sont sortis et l'effet de masse m'a fait peur. J'ai préféré retourner dans le parcage le temps que ça se calme. »

Travail oblige, le retour en principauté était booké pour le lendemain matin (hier). Il en sera ainsi. « Je voulais rester pour le match mais, dans la nuit à l'hôtel, la peur trottait dans ma tête. J'ai préféré rentrer. Mais je suis vraiment reconnaissant envers les supporters de Dortmund qui nous ont proposé de nous héberger. J'espère qu'on leur fera un beau tifo pour leur venue ! »

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.