“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Enquêtes financières : le Sénégal parfait sa formation à Monaco

Mis à jour le 01/11/2017 à 05:14 Publié le 01/11/2017 à 05:14
Marie-Pascale Boisson, directeur du SICCFIN, entourée de la délégation sénégalaise et de ses collaborateurs.

Marie-Pascale Boisson, directeur du SICCFIN, entourée de la délégation sénégalaise et de ses collaborateurs. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Enquêtes financières : le Sénégal parfait sa formation à Monaco

Mi-octobre, une délégation de deux représentants de la CENTIF sénégalaise, l'homologue du SICCFIN, est venue à Monaco pour une « visite d'imprégnation ».

Mi-octobre, une délégation de deux représentants de la CENTIF sénégalaise, l'homologue du SICCFIN, est venue à Monaco pour une « visite d'imprégnation ». Ce type de visite a notamment pour but de permettre à des personnes d'autres Cellules de Renseignements Financiers (CRF) de compléter leurs connaissances en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB/FT), par des rencontres avec des enquêteurs et contrôleurs d'autres CRF.

Lors de cette visite, les représentants de la CRF sénégalaise ont pu échanger avec les agents du SICCFIN (pôle enquêtes et pôle supervision) mais aussi avec les représentants de la Direction de la Sûreté Publique, (Section des Enquêtes Financières - SEF) et faire le point sur la coopération judiciaire internationale lors de rencontres organisées à la direction des Services judiciaires, en particulier avec le parquet général.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.