“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Enquêtes à travers le temps, demain, à Cap-d’Ail

Mis à jour le 08/11/2019 à 10:35 Publié le 08/11/2019 à 10:34
Plonger dans l’histoire oubliée de sa famille : c’est demain à Cap-d’Ail,  et c’est gratuit !	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Enquêtes à travers le temps, demain, à Cap-d’Ail

Si vous étiez fans de Pierre Bellemare, si vous adorez les enquêtes policières ou les énigmes à résoudre, alors il y a fort à parier que vous pouvez attraper le virus de la généalogie demain, samedi, à Cap-d’Ail.

Si vous étiez fans de Pierre Bellemare, si vous adorez les enquêtes policières ou les énigmes à résoudre, alors il y a fort à parier que vous pouvez attraper le virus de la généalogie demain, samedi, à Cap-d’Ail.

Une journée généalogie

La généalogie ? C’est tout simplement l’art de remonter le temps et de vérifier si chacun d’entre nous « descend bien d’un roi et d’un pendu ». Dans les faits, c’est une recherche minutieuse de toutes les traces laissées par nos ancêtres, depuis l’acte de naissance à celui de décès, permettant de tirer le fil du temps d’une génération à l’autre. Autrefois fastidieuse et difficile car demandant de se déplacer physiquement pour consulter les registres anciens, la discipline a pris un coup de jeune avec l’arrivée d’Internet et la possibilité de consulter en ligne depuis son salon la majorité des documents d’archives. Ainsi, grâce à un ordinateur, un peu de savoir-faire, de la minutie et beaucoup de patience est-il possible de rembobiner le fil du temps et de faire connaissance avec ses aïeux contemporains de la construction de la Tour Eiffel, des guerres napoléoniennes, du sacre de Louis XIV ou des invasions viking. Un hobby qui peut vite devenir une passion, comme une enquête à travers le temps sur l’histoire personnelle.

Venir avec le maximum de documents officiels

C’est tout cela que l’Association généalogique des Alpes-Maritimes propose samedi, à Cap-d’Ail, au Château des Terrasses. Une journée pendant laquelle chacun pourra venir rencontrer en consultation privée et gratuite des généalogistes de l’Agam, qui les aideront à commencer leur arbre. Pour cela, il suffit de se munir de l’identité précise (nom, prénom, dates et lieux) de ses parents ou grands-parents (l’état civil est confidentiel sur 75 à 100 ans, les informations « récentes » ne sont pas consultables). Cela vous permettra de commencer à trouver les actes pour entrer dans cette grande aventure, qui pourrait bien vous faire voyager loin et vous étonner. Des documents officiels sont évidemment un plus. Les recherches sont possibles sur la France, bien entendu, mais également sur Monaco et l’Italie, voire d’autres pays.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.