“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Énorme coup de gueule du maire de Fontan après l'annonce de la fermeture du camping de sa commune pour l'été

Mis à jour le 15/05/2019 à 21:30 Publié le 15/05/2019 à 21:29
Le camping de Fontan n'ouvrira pas ses portes cet été

Le camping de Fontan n'ouvrira pas ses portes cet été Photo DR

Énorme coup de gueule du maire de Fontan après l'annonce de la fermeture du camping de sa commune pour l'été

Philippe Oudot, le maire de Fontan est dépité.

Le camping municipal restera portes closes cet été par décision de la préfecture qui a ordonné sa fermeture administrative.

Un coup dur pour la petite commune de la Roya dépossédée d'un équipement touristique à un mois de la saison estivale. D'une capacité de 38 places, la structure municipale est très prisée des randonneurs qu'elle accueille de juin à septembre.

En cause, selon les services de l'Etat, la non-réalisation d’une partie des travaux identifiés lors de la sous-commission départementale pour la sécurité des occupants des terrains de camping et de stationnement de caravanes, qui s’était réunie en septembre 2018 sur site.

"Que nos grands fonctionnaires quittent leurs bureaux des villes"

Mais le maire ne décolère pas: "La commission avait en effet relevé 14 points à sécuriser avant la réouverture du camping, qui se fait chaque année le 15 juin. On en a traité un certain nombre, mais la commission de sécurité a donné son avis défavorable, avant même que l’on ait tout réalisé!  Et puis, la réunion de la commission a eu lieu dans les bureaux de Nice... à 80 km de Fontan!"

"Il va vraiment falloir un jour que nos technocrates, nos grands fonctionnaires quittent leurs bureaux des villes et viennent dans nos villages..."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.