“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Encore un hiver au chaud pour Artcurial à Monaco Le Ô dans tous ses états à L’Entrepôt

Mis à jour le 31/01/2019 à 05:21 Publié le 31/01/2019 à 05:20
La 9e édition de l’Open des artistes de Monaco est visible jusqu’au 20 février à la galerie de l’Entrepôt, où 38 œuvres sont exposées.

La 9e édition de l’Open des artistes de Monaco est visible jusqu’au 20 février à la galerie de l’Entrepôt, où 38 œuvres sont exposées. R.F.

Encore un hiver au chaud pour Artcurial à Monaco Le Ô dans tous ses états à L’Entrepôt

La troisième édition des ventes d’hiver, au Yacht-club, s’est bouclée avec des résultats en hausse. De bon augure avant d’accentuer la présence de la maison de vente parisienne en Principauté

Avec 6,5 millions d’euros de ventes cumulées en quatre vacations (joaillerie, horlogerie de collection, Le Temps est féminin et Hermès Vintage), la 3e session d’enchères hivernales signée Artcurial a de nouveau été couronnée de succès, en fin de semaine dernière, au Yacht-club.

L’équipe d’experts, emmenée par le commissaire-priseur François Tajan, a notamment converti son pari lors de la vacation « Le Temps est féminin », dédiée à l’horlogerie féminine. Un rendez-vous audacieux, comme l’ADN de la maison-mère, étrenné en 2018 et désormais incontournable… à l’international. La preuve en chiffres.

67 % d’acheteurs étrangers

Un résultat en hausse de 23 % pour l’horlogerie (2 246 460 euros), portée par sa branche féminine « Le Temps est féminin » et un ratio d’acheteurs étrangers de 67 %, représentant 39 nationalités. La vente « Le Temps est féminin », encore elle, comptant 87 % d’acheteurs étrangers.

Enfin, le marteau a résonné douze fois pour des adjudications supérieures à 100 000 euros. La palme revenant à un collier en or jaune orné d’un diamant piriforme de 9,12 carats côté bijoux (306600 e), un Birkin alligator rouge mat au rayon Hermès vintage (35100 e), une pendulette art déco Van Cleef & Arpels (227200 e, contre 12000 e d’estimation haute) et une Rolex Panerai/Rolex Radiomir Type A (226000 e) côté horlogerie.

François Tajan débriefe.

L’horlogerie, particulièrement au féminin, s’est démarquée lors de vos ventes,

validant un pari lancé en 2018…

« Vue d’en Ô », « l’appel du Ô, Ôdieux », ou encore « Ô creux de mon corps »… Autant de jeux de mots pour représenter le Ô, thème principal cette année de l’Open des artistes de Monaco.

Un sujet peu commun, sur lequel 97 passionnés ont pu s’exprimer. À la galerie de l’Entrepôt, les sculptures se mêlent aux aquarelles et aux acryliques. Autant de déclinaisons pour extérioriser ce Ô, jamais silencieux.

Lors de la sélection finale, qui a pris fin le 23 janvier dernier, 38 œuvres ont été sélectionnées : 35 ont été choisies par le jury et 3 par les internautes. Pour l’heure, les amateurs d’art ont jusqu’au 20 février pour voter pour leur production favorite.

Les séniors à l’honneur

Cette année, la nouveauté est une vidéo assez originale, où les séniors sont mis en avant : « Ce sont les hÔtes du centre Speranza Albert II. La vidéo est magique », assure Daniel Boeri, gérant de l’Entrepôt. Ce court-métrage, d’une durée de 3 minutes, met en scène des personnes âgées.

Tour à tour, elles doivent exprimer le « Ô » du bÔnheur, ou encore celui de la cÔlère. Auront-ils le prix du public ou celui du jury ? Réponse le 20 février prochain.

Les grands gagnants auront l’opportunité de faire la couverture de l’annuaire de Monaco Télécom.

Cette pendulette art déco (vers 1927) Van Cleef & Arpels a pulvérisé les estimations pour être adjugée 227200 euros. 	 (©Artcurial)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct