“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Enchères d'exception à Monaco A l'Actu Hubert de Givenchy vend ses Giacometti

Mis à jour le 15/01/2017 à 05:02 Publié le 15/01/2017 à 05:02
Les deux frères Huaut les Jeunes - Rare montre en or émaillé fin du XVIIe siècle	©Artcurial
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Enchères d'exception à Monaco A l'Actu Hubert de Givenchy vend ses Giacometti

Du 19 au 21 janvier, Artcurial prend ses quartiers d'hiver à Monaco pour des ventes consacrées aux plus belles pièces du luxe, entre bijoux, montres de collection et sacs Hermès.

C'est le décor prestigieux du Yacht Club de Monaco imaginé par Norman Foster, qu'Artcurial a choisi pour ses enchères d'hiver. Après le succès d'une première édition l'an dernier qui avait totalisé 4,3 millions d'euros, la maison de vente revient en territoire princier pour trois vacations dédiées au luxe : joaillerie, horlogerie de collection et maroquinerie haut de gamme signée Hermès. Sous le marteau de François Tajan, commissaire-priseur et président délégué d'Artcurial, ces ventes augurent déjà plusieurs temps forts.

Des bijoux princiers

Outre les grands noms de la joaillerie, c'est une collection de bijoux provenant d'une famille princière européenne qui devrait retenir l'attention des acheteurs. Un ensemble de presque cinquante lots remarquables dont le clou n'est autre qu'une bague dôme signée du joaillier italien Buccellati. En or et ornée d'un magnifique diamant de taille émeraude de 15,40 carats, cette pièce délicatement ouvragée est estimée entre 240.000 et 260.000 euros. « Elle possède une monture exceptionnelle et tout à fait caractéristique de la maison Buccellati. Elle avait été commandée à l'époque à Gianmaria Buccellati lui-même », confie François Tajan. Parmi les autres pièces maîtresses, citons ce « Collier Egyptien » en or jaune de Suzanne Belperron, datant des années 40 (estimation : 30.000 - 40.000 E). Cette parure d'avant-garde formant un arc de cercle rigide et soulignée de diamants est d'autant plus exclusive que les créations de la maison Belperron sont rares.

L'élite des montres de poche anciennes

Cinq siècles d'histoire de l'horlogerie et 214 lots avec les plus grandes marques seront représentés lors de la vente du 19 janvier. Les amateurs apprécieront tout particulièrement une importante collection de montres de poche anciennes, avec des exemples rares allant de 1620 à 1820.

« On est ici dans le raffinement extrême de l'objet d'art », souligne François Tajan. En témoignent cette montre en or émaillé signée les Deux Frères Huaut les Jeune, datant de la fin du XVIIe siècle et exceptionnellement ciselée (estimation :12.000 - 18.000 E) ou cette « Vierge à l'Enfant à la colonne » d'Estienne Chavanne, réalisée en 1640 d'après un tableau de Simon Vouet (estimation : 20.000 - 30.000 E).

Le Flâneur d'Hermès

Certes, la vente Hermès Winter Collection du 21 janvier reste dédiée au nec plus ultra de la maroquinerie. On y retrouve les incontournables sacs « Kelly » et « Birkin », du modèle le plus classique au plus exceptionnel, comme ce sac Birkin Himalaya en crocodile mat estimé entre 60.000 et 80.000 E. Une pièce originale cependant devrait attirer la curiosité des collectionneurs : le Flâneur d'Hermès. Cette bicyclette insolite a été créée par les ateliers du célèbre sellier. Pièce de collection aux finitions luxueuses et au design chic, elle cache des trésors de technicité et devrait ravir les collectionneurs les plus pointus.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.