“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En visite au camp de Bourj el-Barajneh au Liban

Mis à jour le 25/07/2019 à 10:14 Publié le 25/07/2019 à 10:14
Isabelle Rosabrunetto au camp de Bourj el-Barajneh.

Isabelle Rosabrunetto au camp de Bourj el-Barajneh. UNRWA

En visite au camp de Bourj el-Barajneh au Liban

Dans le cadre de sa visite de travail au Liban, du 18 au 22 juin, le directeur général du Département des Relations extérieures et de la Coopération, Isabelle Rosabrunetto, s’est rendue au camp de Bourj el-Barajneh à Beyrouth, accompagnée de Daniela Leinen, directrice adjointe des Affaires de l’UNRWA au Liban.

Dans le cadre de sa visite de travail au Liban, du 18 au 22 juin, le directeur général du Département des Relations extérieures et de la Coopération, Isabelle Rosabrunetto, s’est rendue au camp de Bourj el-Barajneh à Beyrouth, accompagnée de Daniela Leinen, directrice adjointe des Affaires de l’UNRWA au Liban.

Le gouvernement monégasque a décidé d’augmenter sa contribution à l’UNRWA au Liban en 2019, en accordant une aide de 100 000 e en complément du partenariat actuel. Cette contribution permettra de soutenir le Medical Hardship Fund (MHF) et s’adressera à des bénéficiaires répartis dans toutes les régions du pays.

« Vous avez notre soutien durable »

La délégation monégasque a visité le camp et s’est rendue dans un centre de santé. Elle a été informée des conditions de vie et des défis auxquels sont confrontés les réfugiés palestiniens.

L’accent a été mis sur les services de santé de l’UNRWA et sur le MHF.

Ce fonds contribue à assurer un meilleur accès aux soins pour les patients pauvres et vulnérables souffrant de maladies graves ou chroniques en leur apportant un soutien financier supplémentaire en vue de leur hospitalisation. Les maladies concernées sont notamment la sclérose en plaques, le cancer, la thalassémie et la drépanocytose.

Depuis 2011, grâce à l’appui de Monaco à l’Agence, des services en cardiologie ont été mis en place et les soins liés au diabète se sont considérablement améliorés. De plus, le gouvernement monégasque a signé en 2017 un accord pluriannuel avec l’UNRWA pour renforcer la qualité des soins de santé prodigués aux réfugiés palestiniens qui ont le plus besoin d’aide : accès aux services d’hospitalisation secondaires et tertiaires, approvisionnement en médicaments.

« La santé est le secteur d’intervention prioritaire de notre politique de coopération internationale. Au Liban, la Principauté de Monaco soutient des projets en matière de santé dans plusieurs territoires vulnérables. Dans ce cadre, l’UNRWA est l’un de nos partenaires. Cette visite a pour objectif d’assurer votre organisation et les réfugiés palestiniens de notre soutien durable », a déclaré Isabelle Rosabrunetto.

« Le partenariat avec la Principauté, ainsi que son soutien, sont depuis toujours d’une importance inestimable pour l’Agence. Monaco est un partenaire clé de l’UNRWA au Liban et l’Agence se réjouit à la perspective de consolider et de développer davantage ce partenariat solide et durable », a conclu le directeur des Affaires de l’UNRWA au Liban, Claudio Cordone.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct