“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En Formule E, la chance est donnée aux petites écuries

Mis à jour le 28/07/2018 à 05:16 Publié le 28/07/2018 à 05:16
Susie Wolff, nouvelle directrice de l'écurie Venturi.

Susie Wolff, nouvelle directrice de l'écurie Venturi. Venturi

En Formule E, la chance est donnée aux petites écuries

Interview Fin juin, Susie Wolff, Écossaise de 35 ans, a été nommée directrice de l'écurie Venturi (Formule E) par son fondateur, Gildo Pastor. Elle devient également actionnaire. Entretien

Son parcours a tout d'atypique. Une femme pilote dans le sport automobile de haut niveau, autant dire l'une des rares. Dans sa carrière, les critiques n'ont jamais été rares envers Susie Wolff, épouse de Toto Wolff, patron de l'écurie allemande Mercedes. Sans cesse, cette Écossaise de 35 ans devait prouver sa légitimité. Petit à petit, pourtant, la pilote a fait éclater les stéréotypes par ces performances sur l'asphalte. Formule Renault, DTM… En 2012, elle devient pilote de développement puis pilote d'essai en F1 chez Williams. Aujourd'hui, Gildo Pastor, fondateur de Venturi (Formule E), l'a nommé directrice de l'écurie. Elle devient également actionnaire. Un nouveau virage.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.