“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

80 personnes ont nettoyé les plages mentonnaises ce dimanche avant de s'attaquer...

Menton met en vente cette villa emblématique du bord de mer

La gare de Beaulieu avant sa constitution en commune en 1891.

Beaulieu se souvient...

Au plus fort de la fréquentation touristique, cet été place du Casino, la modification des axes de circulation avait créé quelques remous.

Piétonnisation de la place du Casino : c'est fini !

Christophe Viret aux côtés du maire, André Ipert et de la conseillère régionale, Laurence Boetti-Forestier.

Le directeur du parc du Mercantour en visite à Breil

En bus, visitez le Rocher en une heure ou plus

Mis à jour le 11/08/2018 à 05:16 Publié le 11/08/2018 à 05:16
Après 11 h, il est bien difficile de trouver une place à l'étage des bus touristiques.

Après 11 h, il est bien difficile de trouver une place à l'étage des bus touristiques. Cyril Dodergny

En bus, visitez le Rocher en une heure ou plus

Depuis 2010, ils sont omniprésents et circulent tous les jours en Principauté. À l'instar des trains touristiques, toute l'année, les bus « hop on - hop off » sont très appréciés par les vacanciers

À chacun sa manière de visiter la Principauté. Malgré une chaleur écrasante, les étages à ciel ouvert des bus touristiques ne désemplissent pas. Et plus les heures passent, plus il est difficile de trouver une place sur le rooftop.

Depuis 2010, toute l'année, ces cinq mastodontes rouge vif font partie intégrante du paysage monégasque et sillonnent les petites routes de la Principauté de 10 h à 17 h 45.

Montez et descendez où vous voulez !

Alors que le bus s'arrête devant le Musée océanographique, deux...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct