“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

En 2015, nous avons lourdement investi Nous sommes heureux d'être à Monaco Une stratégie claire de transparence

Mis à jour le 29/02/2016 à 05:00 Publié le 29/02/2016 à 05:00
Martin Peronnet, directeur général  de Monaco Telecom.
Monaco-matin, source d'infos de qualité

En 2015, nous avons lourdement investi Nous sommes heureux d'être à Monaco Une stratégie claire de transparence

« Monaco Telecom a engagé depuis deux ans une refondation complète de l'entreprise et notamment des services qu'elle propose.

« Monaco Telecom a engagé depuis deux ans une refondation complète de l'entreprise et notamment des services qu'elle propose. Cela s'est traduit en 2015 par le lancement d'un nouveau réseau Internet qui permet des connexions jusqu'à 1 Gbit par seconde pour l'ensemble des résidents en Principauté. Nous poursuivons le déploiement de ce réseau. En 2016, nous aurons encore quelques belles innovations à annoncer et à présenter. Dans le domaine du mobile, nous avons considérablement renforcé notre présence sur les dernières générations de 4G et 4G+ et avons lancé un réseau à 450 Mbits par seconde. Là aussi, cette course à la puissance va se poursuivre en 2016 et nous allons renforcer la couverture. C'est la multiplication des applis qui nécessite de telles infrastructures. Nous avons investi l'an dernier cinq millions d'euros dans un centre d'hébergement de données dernière génération. »

« Il y a quinze ans maintenant que nous sommes installés à Monaco et nous en sommes très heureux.

Nous sommes une entité de plus de trente personnes réparties sur trois implantations.

Monaco a toujours été un relais de croissance pour notre banque notamment en se concentrant sur l'entreprise. Je suis toujours très frappé par la qualité et la vitalité des entreprises. Elles sont dynamiques car elles sont ouvertes sur l'international. Notre souhait est de continuer à nous développer. Nous avons deux axes principaux. Le premier c'est donc l'entreprise. C'est pour cela que nous avons créé un centre d'affaires spécialisé, avec quatre personnes.

Le second axe que nous voulons développer, c'est le private banking pour les résidents fiscaux. »

« Cela fait plus d'un siècle que nous sommes à Monaco. Notre ADN est relativement riche et multiple puisque le groupe est présent sous les marques Société Générale, Société Marseillaise de Crédit et Crédit du Nord (filiales à 100 %). Nous sommes l'un des groupes bancaires les mieux représentés et sans doute celui qui dégage un niveau d'activité et de rentabilité parmi les plus élevés ; ce qui nous vaut d'être le premier contributeur fiscal bancaire de Monaco. La tendance 2016 est plutôt bonne. Notre stratégie est de s'assurer que dans nos fonds de commerce respectifs, nous avons des clients (ou que transitent des opérations) qui mettent durablement à l'abri et la Principauté et notre organisme de tout risque lié à l'image, la notoriété ou la réputation. il y a un travail depuis quelques années pour faire en sorte que nous ayons des certitudes sur la transparence fiscale des clients. »

Christophe Bosson, directeur général de la Banque Populaire Côte d'Azur.
Thierry Garde, directeur général de la Société Générale Private Banking.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.