“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Émotion après le décès d’Adhémar Coloretti

Mis à jour le 04/09/2019 à 10:17 Publié le 04/09/2019 à 10:17
Adhémar Coloretti, en décembre dernier, au centre de loisirs, pour une campagne de sensibilisation au handicap.	(DR)

Émotion après le décès d’Adhémar Coloretti

C’est avec beaucoup de tristesse que la ville de Beausoleil a appris la disparition de Monsieur Adhémar Coloretti dit « Dédé », l’une des figures de la ville, qui a participé dans le prolongement des actions en faveur de la non-violence à une campagne de sensibilisation au handicap avec les enfants du centre de loisirs en décembre dernier.

C’est avec beaucoup de tristesse que la ville de Beausoleil a appris la disparition de Monsieur Adhémar Coloretti dit « Dédé », l’une des figures de la ville, qui a participé dans le prolongement des actions en faveur de la non-violence à une campagne de sensibilisation au handicap avec les enfants du centre de loisirs en décembre dernier.

Père de 3 enfants et 4 petits-enfants

Ce septuagénaire, connu de tous pour sa joie de vivre et son sens de l’humour, ne passait jamais inaperçu dans les rues avec son scooter électrique à 4 roues.

Ce bon vivant était père de trois enfants et grand-père de quatre petits-enfants.

Il venait de devenir arrière-grand-père quelques jours avant sa disparition.

Il a effectué la plus grande partie de sa carrière professionnelle au célèbre restaurant Le Bec rouge à Monte-Carlo avant d’intégrer la Société des Bains de Mer comme maître d’hôtel puis a dû interrompre son activité professionnelle à la suite d’une maladie.

« Au nom de la ville de Beausoleil, de tous ceux qui l’ont côtoyé et apprécié et en mon nom personnel, j’adresse mes plus profondes condoléances à sa famille et à ses proches », indique par communiqué le maire, Gérard Spinelli.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct