"Elle est installée n’importe comment": bronca contre le déploiement de la fibre à Tourrettes-sur-Loup

Installations anarchiques, déconnexions intempestives, saturation du réseau : le déploiement de la fibre ne satisfait pas du tout la municipalité. Le maire a saisi le député, Eric Pauget.

Article réservé aux abonnés
Alice David Publié le 25/10/2022 à 08:00, mis à jour le 25/10/2022 à 08:06
La Ville de Tourrettes-sur-Loup est vent debout contre l’installation de la fibre dans son village. Elle dénonce des "dérives". Photo ville de Tourrettes-sur-Loup

Fait assez rare pour qu’il soit notifié: le maire de Tourrettes-sur-Loup a poussé "un coup de gueule" lors du dernier conseil municipal. Dans son viseur: le déploiement de la fibre optique. "Elle est installée n’importe comment", s’est agacé l’édile. La situation est telle que mardi 11 octobre, Frédéric Poma a saisi Eric Pauget.

La commune saisie le député

La commune aimerait que le député de la 7e circonscription puisse " porter un projet de loi visant à faciliter les relations entre la commune et les opérateurs et de contraindre les opérateurs à reprendre leurs installations", a expliqué l’adjoint au maire, délégué aux Réseaux, Michel Wallaere lors du dernier conseil municipal.

Si le déploiement de la fibre, en 2019, s’est globalement bien passé, ce sont les raccordements des abonnés à leur domicile qui posent problème. Photos à l’appui, les élus ont illustré "ces dérives". Des câbles distendus, non fixés ou fixés à des gouttières, à des câbles Enedis. Sans oublier les armoires ouvertes.

 

Des "déconnexions intempestives"

Illustration. Photo DR.

Conséquence? "Il y a des déconnexions intempestives soit par saturation du réseau mais plus souvent par acte malveillant afin de déclencher des dépannages qui sont plus lucratifs que les installations." Après cet exposé, les élus de la majorité ont témoigné de leur impuissance. "La commune n’a aucun moyen d’action auprès des opérateurs commerciaux car le contact est réservé aux abonnés."

Charline Herring, membre de l’opposition, a tout de même soumis l’idée: "On peut envisager un style de pétition, faire une action de groupe sous l’égide de la commune." Frédéric Poma a insisté, Tourrettes-sur-Loup n’est pas un cas isolé. D’autres communes, selon lui, sont aussi victimes de ces problématiques. "Il y a des maires qui ont essayé de mettre des arrêtés municipaux pour contraindre mais ils ont été déboutés au tribunal administratif."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.