“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Élections communales : Il faut venir voter pour que la mairie ait une légitimité et soit plus forte sur certains dossiers la liste Marsan dévoilée

Mis à jour le 29/01/2019 à 05:07 Publié le 29/01/2019 à 05:07
Autour du maire, les quatorze colistiers d’Evolution communale ont dévoilé leurs ambitions d’obtenir un mandat pour les quatre prochaines années.

Élections communales : Il faut venir voter pour que la mairie ait une légitimité et soit plus forte sur certains dossiers la liste Marsan dévoilée

Quasiment identique à celle de 2015, l’équipe conduite par le maire sortant mise sur la continuité, espérant recueillir en nombre les suffrages des Monégasques le 17 mars prochain

Ils ont pour objectif de donner le tempo d’une campagne, résumer un programme. Pour l’équipe de l’Évolution communale, ce sera : « Partageons notre quotidien ». Slogan dévoilé hier matin à l’occasion de la présentation des quinze candidats engagés dans les élections communales du 17 mars prochain.

Un rendez-vous pour lancer la campagne sans artifice, ni mise en scène ou presque. Juste un podium et quelques déclarations d’intentions des candidats devant la presse et leurs proches.

Annoncé candidat à sa succession en novembre dernier, Georges Marsan, élu depuis 1991, maire depuis 2003, brigue un huitième mandat, son cinquième dans le siège de maire. Autour de lui, c’est une équipe similaire, ou presque, à celle de 2015 qui l’entoure pour se présenter aux suffrages des Monégasques.

Parité bien ordonnée

« C’est la continuité dans l’efficacité et la proximité pour continuer le travail engagé », a promis hier matin le maire sortant en dévoilant son casting. Sur ces quatorze colistiers, treize replongent dans l’aventure. À l’exception d’Henri Doria, qui prend sa retraite d’élu. Il est remplacé par une jeune femme, Mélanie Flachaire, choisie pour son parcours professionnel et son engagement associatif.

Cette quinzième candidate fait pencher la liste vers la parité. Huit hommes, sept femmes. Et une moyenne d’âge de 52 ans.

Cette continuité, Georges Marsan l’interprète comme « un gage de modernité » et met en avant un bilan du mandat qui s’achève qu’il juge positif. Citant pêle-mêle la création de places de crèches, le soutien des aînés, la préservation du centre botanique, la salle de sport, les actions engagées pour la transition énergétique.

Des dossiers soutenus par les « ténors » de la liste Évolution communale : Camille Svara, Marjorie Crovetto-Harroch, Françoise Gamerdinger, Jacques Pastor et Nicolas Croési. Tous élus depuis une décennie ou plus, ils s’engagent une nouvelle fois pour faire vivre l’institution communale, « galvanisés par le très bon bilan de ce mandat », sourit Jacques Pastor.

L’enjeu de la participation

Sur le fond, l’enjeu de la liste pour cette élection est de continuer le travail engagé. Misant sur la longévité des élus et leurs compétences dans leurs domaines de prédilection pour « rendre le quotidien plus confortable » des Monégasques et des résidents.

Sur la forme, comme en 2003 et sauf surprise, la liste Évolution communale ne devrait pas connaître d’adversaire sur le ring électoral. Un scénario qui pourrait désintéresser les électeurs à se rendre aux urnes imaginant la partie déjà jouée. C’est la crainte des colistiers, celle d’un taux de participation en berne le 17 mars prochain.

« Dans le fait de ne pas avoir d’adversaire, j’y vois la confirmation d’un travail bien fait au service de l’intérêt général, glisse Georges Marsan. Mais il faut convaincre nos compatriotes de venir voter. Le taux de participation nous donnera la légitimité. »

Pour gagner ce pari, l’équipe de l’Évolution communale s’est lancée hier sur les réseaux sociaux. Georges Marsan a même ouvert un compte Instagram !

Pour les plus old school, le programme de liste sera dans les boîtes aux lettres monégasques, début mars.

Georges Marsan à la tribune hier, pour présenter son équipe.
Georges Marsan
61 ans
Pharmacien
Maire depuis 2003 
Élu depuis 1991
Claude Bollati
77 ans
Agent immobilier
Élu depuis 2015
Nicolas Croési 
37 ans 
Agent immobilier 
Élu depuis 2007
Mélanie Flachaire
37 ans
Investie dans l’entreprise familiale Banana Moon
Nouvelle candidate
Charles Maricic 
62 ans 
Ingénieur retraité 
Élu depuis 2007
Axelle
Amalberti-Verdino
38 ans
Agent général 
de la Sacem à Monaco
Élue depuis 2015
Chloé Boscagli-Leclercq 
32 ans
Chargée de missions
à la SBM
Élue depuis 2015
Marjorie 
Crovetto-Harroch 
43 ans 
Gérante de l’agence 
Harroch Real Estate 
Élue depui 2007
Françoise Gamerdinger
54 ans
Directrice adjointe
des Affaires culturelles
Élue depuis 2007
Jacques Pastor 
62 ans 
Fonctionnaire auprès de la Fédération 
monégasque de ski 
Élu depuis 2011
Karyn Ardisson-Salopek
55 ans
Professeure 
de monégasque 
Élue depuis 2015
André J. Campana 
72 ans 
Retraité 
de la fonction publique
Élu depuis 1991
Jean-Marc 
Deoriti-Castellini 
61 ans 
Proviseur du 
lycée technique 
Élu depuis 2003.
François Lallemand
40 ans
Architecte
Élu depuis 2011.
Camille Svara
62 ans
Fonctionnaire
Élue depuis 2003

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct