“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Effet buzz et audience de masse pour Carnaval

Mis à jour le 22/02/2016 à 05:13 Publié le 22/02/2016 à 05:13
Un super dimanche festif et bondé à Nice, pour suivre dans une ambiance cocasse et chaleureuse  le Roi des Médias et toute sa clique de drôles de communicants.

Un super dimanche festif et bondé à Nice, pour suivre dans une ambiance cocasse et chaleureuse le Roi des Médias et toute sa clique de drôles de communicants. Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Effet buzz et audience de masse pour Carnaval

Au journal intime, le Roi des Médias a préféré un méga magazine people, en déroulant, hier à Nice, devant des milliers de spectateurs, un riche épisode de sa chronique monarchique

Il n'y aura qu'un seul corso diurne et dominical à la cour du Roi des Médias. Celui qui s'est déroulé hier. Unique. Dommage, car il portait toute la magie qu'on aime voir au carnaval. D'abord le ciel. Aussi bleu que les yeux de Sa Majesté. Le soleil, ensuite. Aussi intense que la chevelure dorée de la reine. Le public, enfin. La foule des beaux jours : au moins 11 000 spectateurs. Assis en tribunes, mais aussi debout, en promenoirs, au milieu du cortège pour batailler pacifiquement, toucher les personnages, jouer, remuer, se mélanger aux acteurs de la fête. Bref, mieux s'imprégner de cette expérience sensorielle à grande échelle.

Elle valait le coup, l'expérience... La monarchie dilatée ouvre le bal. Le souverain dominant de ses 17 mètres, les reporters groupies à ses pieds. Sa royale épouse. Son mioche pourri gâté. Les sujets suivent. Araignée ballonnée géante. Grosses têtes sautillantes. Tiens, Nice-Matin sur un podium roulant ! Notre quotidien a les honneurs du quartier Nice-Est. L'association PAJE a décidé, en effet, de dédier son char à notre titre. Soutien lisible et visible de la presse écrite. Cet équipage, très animé par les enfants et les habitants du quartier, fait partie de la Parada nissarda, fédérant 300 participants venus de toute la ville.

De DSK à Gilbert Montagné

Passent Moïse, De Gaulle, Kadhafi, Mado, Strauss-Kahn et Berlusconi en faces siamoises, Média Thor et sa course au scoop ou au buzz, Money Maker assimilant le petit écran à une arme de consommation massive et capitaliste... Soudain retentit un air endiablé. C'est de la country. Gilbert Montagné, Cloclo, Glenn Miller, Ritchie Valens, les Gipsy Kings enchaînent. Cette année, finie la musique propre à chaque char. Terminé les animateurs non-stop. Une annonce de Gilles Roche et hop ! C'est bande annonce en total look. Et c'est très bien.

Ondulations de jupes orientales, bouquet de plumes vitaminées, geysers de confettis et de serpentins lumineux... Big Brother arrive. Lentement. Sournoisement. Enorme. Noir et gris. A quatre pattes. Le nez pointu prêt à fureter partout. Des yeux immenses et vitreux qui déformentset désinforment. Un char signé Cédric Pignataro. Dément par sa réussite esthétique. Inquiétant par la symbolique que ce pantin lugubre véhicule : qui regarde qui ? Heureusement, les baudruches chimériques envahissent l'espace et ramènent une légèreté aérienne. Ensemble riche, nourri, dense, enlevé, percutant. Qui s'enchaîne bien. Comme un bon article de presse...

christine rinaudo

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.