Rubriques




Se connecter à

École Stella : la vraie rentrée, c'est aujourd'hui

Le tout nouvel établissement préscolaire de la place des Bougainvilliers a été une heureuse surprise pour tous les parents qui accompagnaient, hier, leurs jeunes enfants d'âge maternel

Joëlle Deviras Publié le 11/09/2018 à 05:09, mis à jour le 11/09/2018 à 05:09
1, 2, 3 : c'est parti ! Ce matin, à 8 h 30, les 170 enfants de Maternelle sont attendus à l'école Stella.
1, 2, 3 : c'est parti ! Ce matin, à 8 h 30, les 170 enfants de Maternelle sont attendus à l'école Stella. Jean-François Ottonello

L'enthousiasme est général : la maternelle Stella est belle. Et même très belle.

Hier matin, les petits et leurs parents faisaient la découverte des lieux, à quelques pas de la place des Bougainvilliers. Et une remarque revient dans la bouche de tous : « Ce n'est pas une école comme les autres. »

Certes. Il semble que toutes les contraintes architecturales et techniques aient été utilisées comme autant d'avantages pour concevoir un espace bien loin des standards habituels. Autour d'une immense verrière où les enfants ont leur cour de récréation, les classes particulièrement lumineuses. Et pour cause : une des quatre parois de chaque classe est entièrement vitrée et donne sur ce puits de lumière.

 

« Un réel plaisir »

« Cette école est immense pour 12 classes et 170 enfants, explique Christelle Lorenzi. On respire. » Pour son premier poste de directrice, elle reconnaît avoir « beaucoup de chance ». « J'ai travaillé tout l'été pour tout mettre en place. L'école est belle, spacieuse, lumineuse, avec tout le matériel numérique nécessaire. C'est un réel plaisir de constater que le gouvernement a mis tous les moyens pour offrir les meilleures conditions aux enfants. C'est une belle aventure humaine. Toutes les personnes avec lesquelles j'ai été en contact pour que tout soit en ordre de marche aujourd'hui ont vraiment donné le maximum. Tout est pensé, réfléchi. »

Magnifique réussite : dans cet établissement où domine le verre, l'ambiance est chaleureuse. Avec la transparence, tout semble visible. C'est aussi une nouvelle conception de l'enseignement. « On n'est pas enfermé dans notre classe, explique la directrice. L'école est une fenêtre ouverte sur le monde. Au premier abord, les parents et les enseignants sont surpris. Mais l'école ne doit pas être un mystère. »

« Un réel plaisir »

 

Ainsi, depuis la rue également, on peut voir les enfants. C'est effectivement agréable pour les passants.

Seule interrogation : « Il faut espérer que les enfants, dans leur classe, ne seront pas distraits par ce qui se passera derrière la vitre », note Guy, le grand-père de Lily, tout juste trois ans. « Je pense que les professeurs vont rapidement recentrer l'attention des enfants, est convaincue Christelle Lorenzi. De plus, le rythme de la vie de l'école va donner des repères pour structurer le temps ».

On s'étonne également de voir les murs des étages peints en blanc. Un peu salissant tout de même. « Oui, mais c'est lumineux. Et chaque année on peut donner un coup de peinture », lance la directrice.

Pour l'heure, l'école est une pépite immaculée qui accueille ce matin ses premiers élèves.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.