“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

échange sur l’écocitoyenneté entre écoliers et lycéens

Mis à jour le 30/01/2019 à 05:07 Publié le 30/01/2019 à 05:07
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

échange sur l’écocitoyenneté entre écoliers et lycéens

Dix écoliers de CM1-CM2 - de l’établissement Alphonse-Daudet - face à des « grands » du lycée d’enseignement professionnel Paul-Valéry.

Dix écoliers de CM1-CM2 - de l’établissement Alphonse-Daudet - face à des « grands » du lycée d’enseignement professionnel Paul-Valéry. Ils auraient pu être impressionnés, mais ils ne se sont pas démontés ! Après les explications de Nadège Guerrini, professeure de PSE (Prévention - Santé - Environnement) et de Kim-Thu Massoni, maîtresse d’école, chaque élève a pris la parole pour expliquer le traitement des déchets.

Poubelle jaune, verte, noire...

Vient d’abord le recyclage des végétaux, à l’aide du compost, puis les différentes poubelles : jaune pour les emballages à recycler (papier, carton, bouteilles et emballages en plastique), verte pour le verre (bocaux et bouteilles), noire pour tout le reste (vaisselle, petits objets...) et enfin les contenants spéciaux pour les ampoules et les piles.

Puis les élèves décrivent le trajet des déchets, et les conséquences d’un simple mégot jeté dans une bouche d’égout. Et bon nombre de lycéens ne savaient pas qu’une simple cigarette arrivant ainsi dans la mer pouvait polluer jusqu’à 500 litres d’eau, et intoxiquer la faune marine, qui finit entre autres dans leurs assiettes. à méditer pour ces jeunes, qui reçoivent dans la foulée des cendriers « de poche », officiellement pour leurs parents...

D’autres actions prévues

Cette initiative a été lancée par la proviseure du lycée, Pascale Monrosty, en collaboration avec la Carf, représentée par Carole Mandrillon, conseillère en collecte sélective. L’école et le lycée étant voisins et les primaires travaillant déjà sur le sujet, l’idée d’un projet commun est née. D’ailleurs, une journée « lycée propre » sera organisée prochainement, sur la base du volontariat. Une charte écocitoyenne sera également rédigée.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.