“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Du rêve à la réalité pour Youna

Mis à jour le 27/05/2018 à 05:06 Publié le 27/05/2018 à 05:06
Youna a pu regarder les essais qualificatifs depuis la tour de direction.

Youna a pu regarder les essais qualificatifs depuis la tour de direction. S.C.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Du rêve à la réalité pour Youna

Hier, un rêve s'est réalisé pour Youna, 15 ans.

Hier, un rêve s'est réalisé pour Youna, 15 ans. Grâce à l'association Dance for me Noémy, l'adolescente a pu voir en vrai les voitures qu'elle regarde à la télé. L'association, présidée par Edith Arot, vient en aide aux enfants malades. « Chaque année, on leur demande d'écrire trois vœux et de notre côté on fait tout pour en réaliser un. Ils ne savent jamais lequel, c'est mieux pour l'effet de surprise », explique la présidente.

Et quelle surprise ! Youna, 15 ans, en rémission d'un cancer, ne s'y attendait pas. Son père a prétexté un rallye photo à Nice pour justifier le fait de venir sur la Côte d'Azur. Originaires de Rognes, près de Marseille, ils sont arrivés vendredi. C'est à ce moment-là que l'adolescente a appris la supercherie.

« On lui a appris en direct à la gare de Nice, elle n'en revenait pas. Nous avons publié la vidéo de l'annonce sur la page Facebook Dance for me Noémy pour que tout le monde puisse profiter de cette nouvelle », raconte Jean-Philippe Arot, le secrétaire de l'association.

« J'ai l'impression d'être dans un rêve »

« Je ne réalise toujours pas », avoue Youna alors qu'elle se trouve sur la tour de contrôle à regarder les voitures de la Formule Renault défiler devant ses yeux. « Ça me fait tout drôle, j'ai l'impression d'être dans un rêve », ajoute Youna.

Très sportive, elle découvre la Formule 1 sur le tard. « J'ai commencé à suivre la compétition quand je suis tombée malade il y a deux ans. » Aujourd'hui en rémission, elle peut profiter pleinement des deux journées qu'elle s'apprête à vivre. Hier, grâce à l'Automobile Club de Monaco, c'était visite des stands et tour de piste dans une Clio Sport. « Dommage qu'on n'ait pas pu aller très vite sur le circuit mais le tour m'a permis d'aller sur les stands c'était génial ! », raconte la jeune fille. La piste étant normalement accessible qu'à partir de 16 ans, Edith Arot, la présidente reconnaît : « Beaucoup d'efforts ont été réalisés pour permettre à Youna de réaliser ce rêve. C'est exceptionnel ce qu'elle vit. »

« Je suis comme un enfant… »

Accompagnée par son père, Nicolas et les fondateurs de l'association, le week-end est un cadeau pour tout le monde. « Je suis comme un enfant », avoue Nicolas, ravi d'être ici pour sa fille. Après le tour de piste, Youna s'est amusée au MGP Live : test des simulateurs, changement de roue et photos à gogo… Aujourd'hui elle sera dans les tribunes pour supporter son écurie favorite, Mercedes.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.