“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Drôle de chat aperçu dans le Mercantour

Mis à jour le 17/04/2016 à 05:09 Publié le 17/04/2016 à 05:09
La genette est une espèce protégée.	(DR)
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Drôle de chat aperçu dans le Mercantour

Vous connaissez la genette ?

Vous connaissez la genette ? Ce mammifère carnivore de la taille d'un chat a été aperçu et filmé à plusieurs reprises notamment dans la vallée de la Vésubie, ainsi que le signale le Parc national du Mercantour sur sa page Facebook. Elle ressemble à un chat avec son corps élancé, ses courtes pattes et sa longue queue cylindrique annelée.

A l'âge adulte, elle mesure 40 à 56 cm de longueur avec une queue atteignant 45 cm de longueur en moyenne pour un poids variant entre 1,2 et 2,8 kg.

Elle peut se reproduire dès l'âge de 2 ans et donne naissance en général à deux petits, sourds, aveugles mais poilus qui mesurent entre 22 à 26 cm et pèsent entre 60 à 81 grammes.

La genette vit et chasse généralement près des points d'eau, des taillis et des forêts.

Dans le Mercantour, elle a été observée jusqu'à 1300 mètres d'altitude sur les versants ensoleillés, rocheux et couverts de forêts de pins. Animal strictement nocturne, la genette est une espèce protégée.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.