“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Double dose de Saint-Patrick

Mis à jour le 18/03/2019 à 10:19 Publié le 18/03/2019 à 10:19
Le prince Albert II est venu prendre une bouffée d’Irlande auprès du groupe Dubh Linn samedi soir.
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Double dose de Saint-Patrick

Le lien qui unit Cap-d’Ail et l’Irlande est fort.

Le lien qui unit Cap-d’Ail et l’Irlande est fort. La Ville s’apprête d’ailleurs à se jumeler à Howth, une commune qui ferme la baie de Dublin. Alors, pour cette Saint-Patrick, les Cap-d’Aillois ont eu droit à une double dose d’Irlande. Le groupe Dubh Linn s’est produit deux fois sur la scène du Château des Terrasses, qui a proposé deux ambiances différentes le samedi et le dimanche soir.

Samedi, 150 personnes sont venues assister à un concert. Dont le prince Albert II, qui a profité de la musique et des voix des frères Lawlor et de leurs épouses.

Le lendemain, même ambiance musicale entre chansons de pub et mélodies sentant bon la tourbe et les collines du comté de Fingal. Mais cette fois-ci, la salle des Terrasses s’était presque transformée en pub irlandais avec du monde, de la bière et la nourriture qui va avec. Des chants reprenant les airs les plus connus, quelques pas de danse pour les plus courageux et vous aviez là tous les ingrédients d’une Saint-Patrick réussie.

Une différence de ton qui a permis aux amoureux de l’Irlande de partir en week-end le temps de deux soirées à Cap-d’Ail.

O.-V.M.

Avec un concert samedi soir et une ambiance pub plus décontractée dimanche, le groupe Dubh Linn des frères Lawlor a enflammé un Château des Terrasses archi comble.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.