“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

DOSSIER. Parcs de loisirs, musées et activités en plein air... C'est la reprise sur la Côte d'Azur et à Monaco

Mis à jour le 19/06/2020 à 10:07 Publié le 19/06/2020 à 10:00
Tous les parcs de loisirs déconfinent progressivement sur la Côte d'Azur

Tous les parcs de loisirs déconfinent progressivement sur la Côte d'Azur Photos Nice-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

DOSSIER. Parcs de loisirs, musées et activités en plein air... C'est la reprise sur la Côte d'Azur et à Monaco

Avec Marineland qui reprend aujourd’hui, 80% des hauts lieux touristiques azuréens ont d’ores et déjà rouvert au public après les fermetures dues au confinement. Tour d’horizon.

Parcs de loisirs et musées: le retour en force

Ils renouent petit à petit avec une saison estivale lancée en retard pour cause de pandémie de Covid-19. Tandis que les restaurants ont rouvert et que les plages retrouvent progressivement les serviettes des baigneurs, le tour est désormais venu pour les établissements de loisirs et/ou culturels.

Claire Béhar, directrice générale du Comité régional de tourisme (CRT) Côte d’Azur France, met en perspective, à l’échelle des Alpes-Maritimes, une reprise qui s’opère en douceur: "Avec Marineland qui accueille ses visiteurs dès demain [lire ce vendredi, voir ci-dessus], ce sont environ 80% des activités culturelles et de loisirs qui ont déjà rouvert. C’est un bon signe. Et il faut continuer de donner de bons signaux de l’offre qui s’ouvre à nouveau au plus grand nombre. C’est toute la chaîne de valeurs du tourisme qui doit repartir sur la Côte d’Azur. C’est primordial. L’école a repris. Il faut maintenant que la vie reprenne plus globalement, tout en respectant les mesures sanitaires encore imposées."

Au garde-à-vous, les otaries de Steller! Ces mammifères appartenant à la famille des pinnipèdes savent accueillir le chaland comme il se doit. La gueule grande ouverte en guise de sourire et les pattes solidement ancrées sur leur rocher pour saluer. Idéal pour entamer la visite du parc Marineland, qui rouvre ses portes au public aujourd’hui après plusieurs mois de fermeture imposée - le parc a anticipé sa réouverture hier pour ses abonnés.

Cerises sur le gâteau: cinq naissances sont à dénombrer depuis le mois de décembre dernier. Trois oursons, Indiana, Yuma et Tala, nés fin 2019. Et deux delphineaux, Lùa et Ollie (photo ci-dessous), qui ont respectivement vu le jour les 8 et 29 mai. Même s’ils ne barbotent pas à plus d’un mètre de maman pour le moment, il sera possible de les observer lors d’une représentation ludique consacrée aux naissances au sein du parc.

Il est possible d’aller (re)voir le mythique loup du parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie.
Il est possible d’aller (re)voir le mythique loup du parc Alpha à Saint-Martin-Vésubie. Photo M. M.

Pour les 20% qui restent fermés, il s’agit, d’après Claire Béhar, de "retrouver la demande" qui n’est pour l’heure pas totalement de retour. Notamment quand cela concerne des lieux clos.

"Les visiteurs sont moins réticents lorsqu’il s’agit d’une activité en extérieur. Et ce sera le cas tant qu’il n’y aura pas moins de rigidité en termes de rassemblements. Même si, du coup, une visite au musée peut gagner en qualité. Mais globalement, tous attendent le retour du flux touristique. On espère que tout aura rouvert pour les grandes vacances scolaires, mi-juillet au plus tard. Il y a encore un petit temps de latence, c’est normal."

De son côté, le CRT met en œuvre depuis quelques semaines une campagne de promotion à l’échelle du Vieux Continent.

Si les touristes français sont attendus, les visiteurs européens sont redevenus une cible depuis la réouverture des frontières. "Nous misons beaucoup sur la clientèle française, c’est une évidence. Mais aussi sur la clientèle étrangère, qui représente jusqu’à 50% des visites en temps normal. On a un terrain de jeu extraordinaire avec des activités en mer, à la montagne, à la campagne... Tout le monde doit pouvoir en profiter."

D’ailleurs, dans le but de disposer d’une offre aussi complète que possible avec des tarifs imbattables, le CRT Côte d’Azur France propose depuis quelque temps un pass trois ou cinq activités ainsi qu’une plateforme de mise en relation directe avec les différents prestataires, intitulée Market Place.

"Et nous avons mis en place une opération spéciale avec 1 000 pass trois activités enfants offerts à l’achat de trois nuits d’hôtel en direct. L’idée que l’on veut faire passer, c’est qu’il faut consommer Côte d’Azur presque par solidarité. Même au-delà du fait que tous ces produits soient extraordinaires. Il faut aider tous ces professionnels à relancer la machine et tout le monde peut y contribuer. C’est le moment d’aller créer son propre parfum à Grasse, de partir faire un safari nature du côté de la réserve biologique des Monts d’Azur à Andon ou bien au cœur du parc Alpha de Saint-Martin-Vésubie."

Marineland plonge enfin dans le grand bain de l’été

« Nous avons conservé 100 % de nos équipes animalières pendant le confinement. [...] Il fallait continuer de nous occuper d’animaux très intelligents, qui réclament beaucoup d’attention », indique Damien Montay, directeur zoologique du parc.
« Nous avons conservé 100 % de nos équipes animalières pendant le confinement. [...] Il fallait continuer de nous occuper d’animaux très intelligents, qui réclament beaucoup d’attention », indique Damien Montay, directeur zoologique du parc. Photo C.T.

Au garde-à-vous, les otaries de Steller! Ces mammifères appartenant à la famille des pinnipèdes savent accueillir le chaland comme il se doit. La gueule grande ouverte en guise de sourire et les pattes solidement ancrées sur leur rocher pour saluer. Idéal pour entamer la visite du parc Marineland, qui rouvre ses portes au public ce vendredi après plusieurs mois de fermeture imposée - le parc a anticipé sa réouverture hier pour ses abonnés.

Cerises sur le gâteau : cinq naissances sont à dénombrer depuis le mois de décembre dernier. Trois oursons, Indiana, Yuma et Tala, nés fin 2019. Et deux delphineaux, Lùa et Ollie (photo ci-dessous), qui ont respectivement vu le jour les 8 et 29 mai. Même s’ils ne barbotent pas à plus d’un mètre de maman pour le moment, il sera possible de les observer lors d’une représentation ludique consacrée aux naissances au sein du parc.

En mai dernier, le parc a enregistré les naissances de deux delphineaux, Lùa et Ollie.
En mai dernier, le parc a enregistré les naissances de deux delphineaux, Lùa et Ollie. Photo C.T.

Alors, tous ces animaux sont-ils prêts à accueillir leurs plus grands - et plus petits - fans ? Ont-ils été suffisamment bichonnés? Damien Montay, le directeur zoologique du parc, l’assure: le quotidien des pensionnaires de Marineland n’a pas été impacté par le confinement.

"Nous avons conservé 100% de nos équipes animalières pendant le confinement. Nous avons fait ce choix évident car il fallait continuer de nous occuper d’animaux très intelligents, qui réclament beaucoup d’attention. Une orque, par exemple, peut manger jusqu’à 100 kilos de poisson par jour. Il faut s’en occuper du matin au soir."

Illustration
Illustration Photo C.T.

Pas de traitement de faveur, donc. Mais un léger réaménagement de certains espaces. Comme l’enclos des ours polaires. Raspoutine étant parti rejoindre des congénères installés dans le nord du Royaume-Uni, histoire de laisser sa dulcinée en paix, ce sera autant de liberté pour Flocke et ses trois petites boules de poils blondes.

"Sinon, le rythme est resté le même. La seule différence, c’est qu’il n’y avait pas de public pendant les représentations. Et puis le quotidien des soigneurs, c’est aussi la recherche. C’est également ça, l’essence de leur travail. Observer des comportements qu’il est impossible de voir à l’état naturel." 

Alors qu’Aquasplash, Kid’s Island et Adventure Golf n’ouvriront que le 4 juillet, Marineland réserve un protocole strict pour ses premiers visiteurs. Masque obligatoire dans les lieux clos comme les boutiques, marquage au sol avec des distances à respecter dans les files d’attente et dans les gradins, des rencontres avec les animaux plus espacées, et enfin deux circuits de représentations distincts pour scinder en deux les visiteurs à l’intérieur du parc.

Pour rappel, les rassemblements de plus de 5.000 personnes restent interdits jusqu’à nouvel ordre.

Pause détente au parc phœnix 

Niçois comme touristes peuvent désormais profiter du parc Phœnix. Ces sept hectares de jardin, de nouveau accessibles depuis le 2 juin, permettent aux visiteurs de profiter d’un cadre idyllique à quelques pas du centre-ville. Pour le plus grand bonheur des enfants (et des parents), le parcours d’accrobranche a rouvert.

Mais les conditions sanitaires restent drastiques. Chaque jour, sept créneaux sont proposés: 10h, 11h15, 12h30, 13h45, 15h, 16h15 et 17h30. Le nombre de personnes sur le parcours est limité à dix.

Le parc Phœnix a rouvert ses portes dans des conditions sanitaires strictes. Le parcours d’accrobranche est désormais accessible, sur réservation.
Le parc Phœnix a rouvert ses portes dans des conditions sanitaires strictes. Le parcours d’accrobranche est désormais accessible, sur réservation. Photo Franck Fernandes

Les distances de sécurité doivent être rigoureusement respectées et les aventuriers équipés de masques et de gants, mis à la vente en cas d’oubli. Toutes les prestations et activités n’ont pas encore repris. Les visites scolaires, activités spécifiques et journées à thème ne devraient pas revenir avant le mois de septembre.

Les expositions pourraient, elles, être reprogrammées à partir de juillet. Si le snack fait également bientôt son retour, les équipes encouragent les visiteurs à apporter leur pique-nique pour un moment en plein air, entre amis ou en famille!

Musée océanographique de Monaco: fini de buller!

Déconfiné depuis le 2 juin, après onze semaines sous cloche, le Musée océanographique de Monaco retrouve vie, doucement mais sûrement. Si la fréquentation fut logiquement timide à la reprise, les 6 000 individus évoluant dans les aquariums voient désormais défiler de plus en plus de visiteurs.

5.271 depuis le déconfinement, contre 27 522 pour la même période de 2019.

Toutefois, prévention oblige, la jauge d’accueil a été bloquée à 700 visiteurs en simultané. Le port du masque s’avère, bien entendu, obligatoire pour le personnel et les amoureux des océans. Une fois que l’on pénètre dans l’imposant hall, impossible de déambuler à sa guise.

Les animations se poursuivent cet été. Ici, le bassin tactile.
Les animations se poursuivent cet été. Ici, le bassin tactile. Ph. T. P.

Un schéma de visite, à sens unique, a été pensé par la direction de l’Institut océanographique. On débute par les aquariums pour enchaîner sur L’Odyssée des tortues marines et son bassin de réhabilitation, puis direction le premier étage vers les salles d’exposition et le bassin des coraux. Pendant l’été, le programme d’animations se poursuit avec, notamment, le bassin tactile et ImmerSEAve 360 degrés.

Seule la salle de la baleine affiche, pour l’heure, portes closes. À l’intérieur, les équipes techniques s’affairent pour l’un des temps forts de l’année : l’exposition de l’été. Rien de mieux pour rebooster la fréquentation.

À partir de mi-juillet, l’exposition "Immersion" plongera virtuellement le visiteur sous la Grande Barrière de corail. Un dispositif multimédia inédit permettra de vivre une virée à la rencontre des espèces emblématiques qui peuplent le plus grand écosystème corallien de la planète.

À défaut de voyager physiquement hors des frontières européennes, cette exposition offrira un sacré dépaysement au cœur de l’une des sept merveilles naturelles du monde. Pour ceux qui craindraient de retourner dans des lieux avec du public, le Musée océanographique propose jusqu’au 6 juillet, une fête du Musée 100% digitale. Inédit. 

L’exposition de printemps prolongée à la Fondation Maeght de Saint-Paul

Notez-le dans vos agendas. Réouverture prévue le 1er juillet pour la Fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence. L’exposition Jacques Monory, initialement prévue au printemps, sera présentée durant l’été et jusqu’au 22 novembre.

C’est la première exposition monographique qui rend hommage à Jacques Monory, peintre et artiste majeur de la figuration narrative, décédé en 2018. Soixante années de carrière retracées à travers un parcours non chronologique, qui se découvre et se compare d’une salle à une autre.

Pas de réservation obligatoire dans le cadre de la crise sanitaire, sauf pour les groupes de plus de dix personnes.
Pas de réservation obligatoire dans le cadre de la crise sanitaire, sauf pour les groupes de plus de dix personnes. Photo Sébastien Botella

À partir du 15 juillet, des ateliers créatifs et explicatifs seront également donnés pour les enfants.

Le café-restaurant reste ouvert et la fondation a profité du confinement pour effectuer quelques travaux. Bien sûr, tous les autres petits "trésors" de cette fondation à l’aspect architectural contemporain seront de la partie : cour Giacometti, labyrinthe Miró, mosaïques murales de Chagall et de Tal Coat, bassin et le vitrail de Braque, fontaine de Bury, etc.

grasse: les musées usines des parfumeurs

Après leurs boutiques en mai, les grandes entreprises grassoises liées au monde du parfum, Galimard, Molinard et Fragonard, rouvrent peu à peu leurs usines musées de façon adaptée. Ces fleurons touristiques, qui prennent la crise de plein fouet, bataillent actuellement pour figurer sur la liste des entreprises bénéficiant du plan gouvernemental d’aide au tourisme.

Galimard a rouvert ses boutiques et son atelier de création de parfum début juin mais ne reprendra ses visites guidées de son usine que début juillet.

Le patrimoine est à (re)découvrir à Grasse.
Le patrimoine est à (re)découvrir à Grasse. Photo DR

"On attend les Européens et les Français", indique Stéphane Roux, directeur adjoint de cette maison familiale fondée en 1747. Chez Molinard né en 1849, la boutique de la bastide historique est ouverte (pas celle du centre-ville) mais les visites du musée restent sur rendez-vous et limitées à dix personnes (4,50 € par personne). "Nous rouvrirons plus largement en juillet", explique sa dirigeante Célia Lerouge-Bénard.

Du côté de Fragonard, l’usine historique du 20 boulevard Fragonard a rouvert ce jeudi. Le 27 juin, s’ouvrira l’exposition "Romantiques provençales" au musée provençal du Costume et du Bijou (gratuit). Nouveauté : un atelier apprenti parfumeur à huit participants maximum est possible (réservation sur www.fragonard.com/fr/atelier).

les îles de lérins à Cannes

Rendez-vous incontournables des touristes azuréens, les îles de Lérins sont à nouveau accessibles depuis le 12 mai, après un confinement prolongé dû au coronavirus. C’est, pourtant, le long week-end de l’Ascension qui a véritablement lancé la saison pour les "sœurs" cannoises.

D’un côté, la géante Sainte-Marguerite (210 hectares), ses sentiers botaniques, sa réserve ornithologique, ses plages... Mais aussi le fort Royal, ancienne prison du Masque de fer, qui abrite aujourd’hui le musée de la Mer. Et, comme les balades, ça creuse, le restaurant L’Escale (La Guérite demeure, pour l’heure, fermée) et le kiosque "25" vous attendent.

Les joyaux au large de Cannes accueillent à nouveau les visiteurs depuis le 22 mai. Un petit quart d’heure de bateau, pour un dépaysement garanti.
Les joyaux au large de Cannes accueillent à nouveau les visiteurs depuis le 22 mai. Un petit quart d’heure de bateau, pour un dépaysement garanti. Photo Patrice Lapoirie

De l’autre, Saint-Honorat (40 hectares), terre de l’abbaye de Lérins (et son fameux vignoble). Si le monastère, lancé dans un grand chantier de rénovation, garde portes closes, les messes ont rouvert au public (dès qu’elles sont terminées, l’église referme).

Pour le reste, le restaurant La Tonnelle, le snack Les Canisses, la boutique, l’espace pique-nique et les plages sont accessibles.

À noter que les départs vers les deux îles se font depuis le quai Max-Laubeuf à Cannes ; le port du masque sur les bateaux (limités à 50% de leur capacité) demeure obligatoire. 

mer et littoral au cap d'antibes

Une immersion dans l’environnement des fonds côtiers et du littoral: c’est ce que propose depuis plusieurs années l’espace Mer et littoral.

Un site exceptionnel, sur plusieurs hectares, propriété du Conservatoire du littoral et géré par la Ville d’Antibes. L’espace a rouvert au public mardi dernier. Ici, grands et petits peuvent découvrir avec des guides expérimentés la faune et la flore typique de la Grande Bleue, en pratiquant des randonnées aquatiques, avec masques et tubas, fournis, le long des sentiers immergés ou à bord de kayaks de mer.

Le site exceptionnel a rouvert, avec des randonnées aquatiques ou en kayaks.
Le site exceptionnel a rouvert, avec des randonnées aquatiques ou en kayaks. Photo drone S. Botella

À découvrir, également, dans la vaste pinède un parcours botanique et le centre réhabilitation de la faune sauvage de la Fondation Marineland où les tortues de mer, blessées, sont soignées avant d’être remise à l’eau. L’espace Mer et littoral, c’est aussi une tour historique, la tour Sella qui accueille une exposition sur l’histoire de ce site anciennement militaire et défensif, et offre depuis son sommet une vue imprenable. À la fin de l’été, l’espace sera fermé pour d’imposants travaux. Au programme, des équipements pour des plongées sous-marines virturelles, des aquariums géants, etc.

Les dix lieux les plus fréquentés en 2019

Marineland à Antibes
850.000 visites.

Parfumeries Fragonard à Grasse et Èze
800.000 visites.

Musée océanographique de Monaco
620.000 visites.

Verrerie de Biot
600.000 visites.

îles de Lérins à Cannes
390.000 visites.

Parc Phœnix à Nice
330.000 visites.

Parfumerie Molinard à Grasse
300.000 visites.

Jardin exotique d’Èze
228.000 visites.

Fondation Rothschild à Saint-Jean-Cap-Ferrat
165.000 visites.

Musée national Marc-Chagall à Nice
150.000 visites.

Sensations et envol garantis à La Colmiane

Pour prendre un peu de hauteur, direction la station de La Colmiane et ses deux activités à sensations: la luge d’été et la tyrolienne. De quoi offrir de la vitesse et du plaisir à toute la famille, dès 3 ans.
Seule obligation sanitaire: le port du masque est obligatoire pour tous, à partir de 11 ans. Alors on le fixe sur son nez, et c’est parti.

Chaque week-end (en ce moment et en septembre) et tous les jours en juillet et août, les luges sur rail et la tyrolienne de plus de 2,5 km attendent les fous d’adrénaline. Plusieurs formules pour la luge : à l’unité (12 ou 13 euros), par carnet de dix (95 euros) ou trois tours (de l’ouverture à 10 heures jusqu’à 13 heures pour 24 ou 26 euros).

C'est parti pour faire le plein de sensations
C'est parti pour faire le plein de sensations Photo L.T.

Les plus jeunes, en dessous d’1,35 mètre, doivent être accompagnés pour faire le plein de sensation et enchaîner les 22 virages, sur 1.670 mètres, à toute vitesse.

Au-dessus de sa tête, le visiteur se laissera peut-être surprendre par les cris de celles et ceux qui opteront pour le grand saut. Seul (à partir de 12 ans) ou en duo (à partir de 8 ans), laissez-vous tenter par la vue plongeante sur la vallée, en survolant les mélèzes à 130 km/h. De quoi garder un souvenir mémorable de son passage dans la station et partager une belle expérience entre amis ou en famille.

Andon: safari au pays des bisons et des élans

Un voyage dans le temps, c’est tentant... même sous masque (obligatoire pour tous) et gel hydroalcoolique. La réserve biologique des Monts d’Azur de Thorenc (commune d’Andon), qui a rouvert ses portes depuis le 18 mai, propose une escapade au milieu des grands herbivores qui fréquentaient la région déjà il y a des millions d’années.

Illustration
Illustration Photo J.D.

Bisons, chevaux de Przewalski, cerfs et daims ou encore élans arrivés de Suède l’an dernier y vivent en liberté et à l’état sauvage. Les grands animaux se laissent cependant approcher en calèche tirée par des chevaux, à pied ou même en raquettes l’hiver.

Seul changement à l’heure post-confinement: les groupes sont plus petits (huit dans la charrette au lieu de 12, 10 à pied à la place de 12 également). Le safari se réserve à l’avance dans ce parc animalier du haut pays grassois.

Impossible de rentrer sans s’être annoncé par téléphone ou Internet. On peut aussi y déjeuner ou dîner au restaurant de la réserve (ou en mode barbecue sur les tables de pique-nique). Voire y passer quelques jours dans des hébergements types écolodges africains. 

Jardin animalier de Monaco

L’événement était très attendu : le jardin animalier de Monaco a enfin rouvert ses portes le 8 juin. Sur les réseaux sociaux, les visiteurs, qui manifestaient leur impatience, témoignent maintenant de leur joie.

Situé dans le quartier de Fontvieille, à l’aplomb du Palais princier (duquel part un escalier presque secret), ce parc est une bulle d’air, un peu hors du temps.

Les suricates vous attendent !
Les suricates vous attendent ! Photo L. M.

L’occasion de découvrir, à l’ombre des jacarandas, des ibis rouges, des flamants roses, des wallabies, de nombreuses espèces de singes, des capybaras, des suricates, et l’emblème du jardin, Pollux l’hippopotame.

Afin de garantir la sécurité des visiteurs petits et grands, un parcours fléché à sens unique a été installé, et le port du masque est obligatoire.

Que le public se rassure, ça ne perturbe pas le moins du monde les animaux : eux ne sont pas masqués, et c’est très bien comme ça.

Dans les profondeurs de Saint-Cézaire

La popularité de la cavité du village n’est plus à démontrer. Avec plus de 50 000 visiteurs annuels, les grottes de Saint-Cézaire-sur-Siagne ont conquis le cœur de bon nombre d’Azuréens mais aussi de touristes étrangers. L’institution, qui emmène les curieux a plus de 40 mètres sous terre, a rouvert ses portes en début de mois avec des règles sanitaires strictes qui vont occasionner quelques changements.

Les grottes de S
t
-Cézairesur-Siagne permettent de descendre jusqu’à 40 mètres de profondeur
Les grottes de S t -Cézairesur-Siagne permettent de descendre jusqu’à 40 mètres de profondeur Photo C.T.

Les heures de visites seront désormais fixes (une visite toutes les 45 minutes soit en tout 11 visites par jour) entre 10h et 17h30.

Ces dernières devront être au préalable réservées par téléphone ou sur le site Internet. Les groupes ne pourront pas excéder 10 personnes (soit neuf visiteurs et le guide). Le port du masque est bien entendu obligatoire dans l’enceinte des grottes. 

Pause jeux en plein air au parc KOALAND DE mENTON

Paradis des enfants, Koaland a rouvert ses portes le 6 juin avec des conditions sanitaires strictes. "Pendant le confinement, nous avons adhéré à l’association qui regroupe les professionnels des parcs d’attractions privés [Association des parcs de loisirs attractifs, Apla, ndlr] avec laquelle nous avons établi un protocole sanitaire », explique Loris Cardarelli, le directeur.

Les gestes barrières sont évidemment de rigueur. Des marquages au sol dans les files d’attente permettent de respecter la distanciation sociale d’un mètre entre chaque enfant. Du gel hydroalcoolique a été installé à hauteur des petits devant chaque attraction.

Les manèges et aires de jeux accueillent les enfants de 2 à 12 ans.
Les manèges et aires de jeux accueillent les enfants de 2 à 12 ans. Photo Jean-François Ottonello

Et l’aire de jeux couverte – qui renferme les structures gonflables – accueille un nombre limité d’enfants en même temps. "Les manèges ont été clôturés. Une entrée et une sortie ont été installées devant chaque attraction avec un marquage au sol pour indiquer le sens de la marche."

Koaland étant un espace en plein air, situé dans un parc arboré de 15.000 m², le port du masque "n’est pas obligatoire mais vivement conseillé".

Côté restauration, les tables ont été espacées d’un mètre comme dans les restaurants.

Sur 12 attractions, la grande majorité est ouverte: minigolf, balançoire, chenille, trampolines, carrousel, pêche aux canards… Seules "la jungle" et une partie de l’aire de jeux couverte sont fermées à ce jour "Nous attendons les prochaines instructions du gouvernement le 22 juin pour les rouvrir." Une question de jours.

D’ici là, et pour les jours suivants, le parc continue à proposer des formules pour les anniversaires. "On fournit tout: gâteau, sodas, bonbons, décoration et cartons d’invitation." Moyennant 20 euros par enfant, les petits ont accès à l’ensemble des manèges en illimité toute la journée. Dans la limite de 10 enfants, conformément au règlement en vigueur actuellement (réservation obligatoire au moins 15 jours avant).

Et pour les adultes, le parc reprendra ses soirées "Mercredis de la musique" en juillet et en août. Une série de soirées musicales en live, les mercredis de 20h à 23h. La programmation sera diffusée sur les réseaux sociaux.

La Collection de voitures du Prince remet le contact

Les Formule 1 et quelques voitures de rallye forment une ligne de départ à l’entrée.
Les Formule 1 et quelques voitures de rallye forment une ligne de départ à l’entrée. Photo Cyril Dodergny

Disposées comme sur une grille de départ, elles attendaient sagement que le drapeau à damiers s’abaisse.Depuis lundi, Formule 1 et voitures de rallye mythiques vous attendent dès l’entrée de La Collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco.

Des sportives qui forment la première étape d’un parcours désormais fléché (pour répondre aux normes sanitaires), qui vous conduira jusqu’à la mezzanine du musée. Là, un temple de l’automobile d’antan vous attend. De belles mécaniques lustrées à souhait qui raviveront nombre de souvenirs aux passionnés et curieux.

Ils ouvrent aussi...

Antibes Land. 
Le parc d’attractions installé depuis 1981 dans la plaine de la Brague rouvre vendredi 26 juin, à partir de 20 heures. On retrouvera en nocturne une trentaine de manèges, sensations fortes pour les grands et les courageux, jeux pour les plus petits. Protocole sanitaire oblige, il faudra patienter respecter la distanciation physique dans les files d’attente et une place sur deux a été condamnée sur les manèges.

Musée national Fernand-Léger à Biot. 
Pas de date d’ouverture officielle, à ce jour. Mais, la reprise est imminente, avec la dernière touche à l’exposition événementielle mettant en perspective le tableau "Les Constructeurs" de Léger et un triptyque monumental créé en 1986 par le duo d’artistes britanniques "Gilbert et George" (jusqu’à mi-novembre). L’accueil des groupes sera réduit dans le respect du protocole sanitaire.

Le Vesúbia Mountain Park à Saint-Martin-Vésubie a rouvert mardi. Port du masque obligatoire, les activités sont à réserver, la piscine reste en accès libre mais fermée de 13 à 14h pour nettoyage. Espace bien-être, pataugeoire et spéléologie fermées. Rens. 04.93.23.20.30.

Le Mamac de Nice. De 10 à 18 h, sauf le lundi. 50 personnes maximum à la fois, port du masque obligatoire à partir de 11 ans, règles sanitaires et de distanciation, dès 6 € (règlement sans contact ou en ligne privilégié),

Le Bois des lutins à Villeneuve-Loubet rouvre dès ce vendredi. Rens : 06.71.93.23.50.

Le Village des fous à Villeneuve-Loubet a rouvert le 23 mai.

Le musée des Merveilles à Tende.
Dans le respect des mesures sanitaires, le musée des Merveilles propose de découvrir l’histoire de l’un des plus grands sites de gravures rupestres d’Europe. Ainsi que l’exposition "Gravures nomades. L’art rupestre dans la steppe mongole et sibérienne", organisée par le département et prolongée jusqu’au 30 septembre.
Réservation obligatoire
 
Les activités de plein air dans la Roya
- Via ferrata (Tende): Ouvert tous les jours, accès libre. Rens. 04.83.93.98.82
- Accro des Merveilles (Casterino): jusqu’au 30 juin ouvert les week-ends et jours fériés. Tous les jours en juillet et août. Sorties à vélo électrique. Rens.06.74.76.18.75.
- Sports d’eau vive/escalade : sorties encadrées.
Bureau des guides du Mercantour : 04.93.04.67.88 - www.mercantour-roya.com
- Randonnées: A Casterino et parc du Mercantour (pédestres, avec les ânes, VTT...)
Toutes les infos sur www.tendemerveilles.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.