“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Djokovic, Raonic et Goffin tapent la balle à Monaco

Mis à jour le 15/12/2016 à 05:15 Publié le 15/12/2016 à 05:15
Le président du Monte-Carlo Country Club, Francis Truchi, entouré d'une belle brochette de champions. De gauche à droite : Andreas Seppi, Milos Raonic, Novak Djokovic et David Goffin.

Le président du Monte-Carlo Country Club, Francis Truchi, entouré d'une belle brochette de champions. De gauche à droite : Andreas Seppi, Milos Raonic, Novak Djokovic et David Goffin. Cyril Dodergny

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Djokovic, Raonic et Goffin tapent la balle à Monaco

La saison n'a pas encore repris qu'un air de Grand Chelem soufflait déjà sur le Monte-Carlo Country Club, hier matin, où les n° 2, 3 et 11 mondial sont venus s'entraîner.

La saison n'a pas encore repris qu'un air de Grand Chelem soufflait déjà sur le Monte-Carlo Country Club, hier matin, où les n° 2, 3 et 11 mondial sont venus s'entraîner. Comme de tradition à cette époque de l'année, les cadors du circuit ont donc repris leurs habitudes sur les courts monégasques avec pour objectif de parfaire leur préparation à un mois de l'Open d'Australie.

Une semaine après le passage d'Albert Ramos et en attendant Grigor Dimitrov, Novak Djokovic, Milos Raonic, David Goffin et Andreas Seppi ont taquiné la p'tite balle sur les deux courts en dur du club, vantés pour leur qualité. « Ils adorent être ici car les courts sont en très bon état, ils profitent d'une salle de gym exprès pour eux et, souvent en décembre, on a ce climat », confirme l'Italienne Cecilia Ghe, manager des joueurs européens pour l'ATP.

Sparring-partners pour les jeunes

Alors que certains joueurs du circuit optent pour le soleil de Floride ou de Dubaï avant de réattaquer la saison, ces quatre-là préfèrent la quiétude du Rocher. Rien d'étonnant selon le président du Monte-Carlo Country-Club, Francis Truchi : « C'est notre force parce qu'ils ne sont pas happés, les gens sont contents de passer près d'eux mais ne se précipitent pas sur eux ».

Au-delà du calme aux abords des courts vue mer, ces champions ont aussi l'assurance d'être choyés. Milos Raonic dispose ainsi de sa propre machine depuis peu. Quant à Djokovic ou Goffin, résidents monégasques, ils peuvent même venir à pied.

Affûtés et souriants, tous se sont montrés sous leur meilleur jour hier. Andreas Seppi, redescendu à la 89e place en 2016, arborant un nouveau look : une barbe épaisse qui semble masquer de nouvelles ambitions. L'Italien a d'ailleurs joué les sparring-partners pour Raonic alors qu'à deux pas, Goffin et Djoko se faisaient face amicalement.

D'ici la fin d'année, nombre de futurs talents, tels le Grec Stefanos Tsitsipas hier, devraient venir se frotter aux têtes de série du circuit ATP. Di Wu, premier Chinois sacré en Challenger, ou encore l'Italien Stefano Napolitano sont attendus.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.