“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Dix ans de promotion du patriotisme en temps de paix

Mis à jour le 26/01/2019 à 05:07 Publié le 26/01/2019 à 05:07
L’Association patriotique turbiasque a tenu son assemblée générale en salle corail en présence de nombreux membres et du maire.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dix ans de promotion du patriotisme en temps de paix

Il y a quelques jours, l’association patriotique turbiasque (APT) tenait son assemblée générale et célébrait ses 10 ans de création, autour de son président fondateur, Achim Herget, et en présence du maire, Jean-Jacques Raffaele.

Il y a quelques jours, l’association patriotique turbiasque (APT) tenait son assemblée générale et célébrait ses 10 ans de création, autour de son président fondateur, Achim Herget, et en présence du maire, Jean-Jacques Raffaele.

L’association, qui compte 70 membres, est bien connue des Turbiasques. Elle organise toutes les manifestations patriotiques et participe à tous les événements et festivités qui se déroulent au village, par sa présence physique et en mettant son matériel à disposition.

L’APT, dont l’objectif est la promotion du patriotisme en temps de paix, est née de la dissolution de la section locale des anciens combattants d’Afrique du Nord que Achim Herget présidait déjà depuis 1994. Ce 10e anniversaire fut pour ce dernier l’occasion de dresser un bilan d’autant plus précieux que l’association fonctionne sans subvention et sur ses seuls deniers - issus pour l’essentiel de la cotisation de ses membres et des revenus du grand vide-grenier annuel - qu’elle organise au cœur du village. Le prochain aura lieu le 23 juin.

Une stèle du souvenir

Du bilan, nous retiendrons la création d’un prix de la citoyenneté pour la jeunesse - abandonné après deux ans en raison du manque d’intérêt de la cible -, le financement du nettoyage du monument aux morts, l’inscription de la devise de la Nation au fronton de la mairie, la création de l’Allée du XVe Corps, la restructuration de la montée vers le monument aux morts au cimetière, le rappel de la présence des poilus dans le village par la pose d’une plaque (rue Droite ex rue des Poilus), la distribution annuelle aux élèves du CM2 de livrets sur la grande guerre et l’organisation de deux belles expos réalisées à l’occasion du centenaire de cette dernière. « Constatant que nos aînés avaient des difficultés pour se rendre au Monument aux morts, nous avons obtenu l’accord pour la création d’une « stèle du souvenir » que nous avons entièrement financée, square Gastaut, où se tiennent désormais les commémorations du 18 juin, 14 juillet et 3 septembre. »

Et le président de conclure. « J’espère que nous pourrons continuer, les 10 années à venir, à rayonner de la sorte. » Avant de passer au partage de la galette des rois, les membres réélurent à l’unanimité le président et son équipe.

Marie-Evelyne Colonna


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.