“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Direction le Connemara pour progresser en anglais

Mis à jour le 17/03/2016 à 05:09 Publié le 17/03/2016 à 05:09
Le Forum a accueilli 21 stands. Johanne Bensoussan-Cahill est une Mentonnaise installée en Irlande où elle dirige un établissement scolaire qui reçoit des jeunes Français et Espagnols en séjours linguistiques.

Le Forum a accueilli 21 stands. Johanne Bensoussan-Cahill est une Mentonnaise installée en Irlande où elle dirige un établissement scolaire qui reçoit des jeunes Français et Espagnols en séjours linguistiques. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Direction le Connemara pour progresser en anglais

L'Auditorium Rainier-III a accueilli, hier, le Forum des séjours linguistiques organisé par l'APEM. Parmi la vingtaine de stands, était présente l'Oranmore Learning Academy

Ils étaient encore nombreux cette année à avoir répondu à l'invitation de l'Association des Parents d'Elèves de Monaco (APEM), qui organisait hier son forum des séjours linguistiques à l'Auditorium Rainier-III. Toute la journée, enfants et parents sont venus rencontrer les organismes qui proposent aux jeunes des voyages à l'étranger dans un objectif de perfectionnement de la langue.

Parmi les 21 stands figurait celui de Johanne Bensoussan-Cahill, OLA (Oranmore Learning Academy). Cette Mentonnaise de naissance vit depuis 12 ans en Irlande. « J'ai épousé un Irlandais et après avoir vécu sur la Côte d'Azur quatre ans, nous avons décidé d'aller vivre dans son pays.»

Si elle revient régulièrement dans ses pénates natals, ce n'est pas que pour rendre visite à sa famille. C'est aussi pour le travail.

En effet, elle est directrice de l'école d'Oranmore, une petite ville à 15 km de Galway, non loin du Connemara.

Activités, excursions

«Depuis trois ans, nous organisons des camps d'été avec des Français et des Espagnols âgés de 12 à 17 ans, commente Johanne Bensoussan-Cahill. Les groupes n'excèdent pas une quarantaine d'enfants parce que nous voulons conserver un esprit familial.»

Les jeunes sont d'ailleurs accueillis chez l'habitant. Tous les matins, ils ont des cours et l'après-midi, des activités : tir à l'arc, visites, plage (quand le temps le permet). Le samedi, ils partent toute la journée en excursion (par exemple à la découverte des lacs du Connemara). « Le dimanche, ils restent dans les familles irlandaises. Cela leur permet de se reposer parce que les semaines sont chargées », commente la directrice de l'établissement.

Cette dernière a déjà rencontré plusieurs parents et enfants intéressés. Certains d'entre eux reviennent d'une année sur l'autre. « Cela les rassure de me rencontrer. Ils savent que je serai là pour les accueillir à leur arrivée et que je suis présente pendant tout leur séjour. Je suis toujours disponible par téléphone depuis l'Irlande, voire depuis Menton puisque j'y reviens souvent, notamment en juin. »

En revanche, même si Johanne est française, c'est en anglais qu'elle s'adresse aux jeunes dès lors qu'ils ont posé le pied la province de Connach. Car l'objectif reste la pratique de la langue de Shakespeare !

Bourses linguistiques

Pour la première fois, l’Éducation Nationale tenait un stand au Forum des séjours linguistiques.Béatrice Augier, chef de section, était présente pour expliquer aux parents quelles démarches effectuer pour demander une bourse afin de financer une partie du voyage. « Des aides financières sont allouées par le gouvernement.Cela concerne les élèves de 6e jusqu’aux études supérieures. Il existe une série de critères d’attribution (par exemple être monégasque ou dépendant d’un Monégasque ou résident depuis au moins 10 ans à Monaco). » Le montant de l’aide dépend de plusieurs facteurs.Pour mieux savoir qui est concerné et comment procéder, il suffit de contacter Béatrice Augier au 98.98.83.06. pour les étudiants dont le nom de famille est compris entre A et J.Et pour les lettres de K à Z, c’est Mélissa Marcel au 98.98.44.24 qui se chargera d’aiguiller les demandeurs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.