“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Devoir de Mémoire : le collège Bellevue a reçu le Prix Charles Gotlieb

Mis à jour le 05/06/2017 à 05:08 Publié le 05/06/2017 à 05:08
Début mars, juste avant leur départ pour la visite du camp d'Auschwitz, les élèves ont pu se préparer davantage grâce à l'exposition itinérante du Département «De l'ombre à la lumière», installée au CDI du collège.

Début mars, juste avant leur départ pour la visite du camp d'Auschwitz, les élèves ont pu se préparer davantage grâce à l'exposition itinérante du Département «De l'ombre à la lumière», installée au CDI du collège. S.I

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Devoir de Mémoire : le collège Bellevue a reçu le Prix Charles Gotlieb

beausoleil

Le collège Bellevue de Beausoleil vient de remporter le Prix du concours Charles Gotlieb, mis en place par le Département des Alpes-Maritimes dans le cadre du Devoir de Mémoire (1), ouvert à tous les élèves de 3e de neuf collèges. Ces derniers sont partis visiter le camp d'Auschwitz le 9 mars et devaient présenter un récit sur le travail de la Mémoire.

Dans le cadre de ce concours, quinze élèves du Collège Bellevue ont créé un site Internet « Voyage de la Mémoire : sur les traces de Charlotte ». Les élèves y retracent avec sincérité et émotions, à travers des textes, poèmes, photos et dessins, des témoignages et ressentis sur leur travail de recherches, et une succession d'événements sur le sujet, auxquels ils ont été exposés ou ont participé, depuis le début de l'année scolaire.

En effet, cela a débuté avec l'étude du parcours de Charlotte Salomon, une femme juive, peintre de l'académie des Beaux-Arts de Berlin, qui fuit l'Allemagne nazie et se réfugie à Villefranche-sur-Mer.

La visite du camp à Auschwitz-Birkenau

Par la suite, au collège, les élèves ont pu voir une exposition itinérante de grande qualité des Archives départementales des Alpes-Maritimes, « De la lumière à l'ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation ». Cela grâce à l'initiative et suite à l'intervention de la conseillère départementale, Sabrina Ferrand, auprès des Services du Département. L'exposition a été mise en place au CDI par Teresa Barbosa, professeur documentaliste, responsable du CDI, et les professeurs de français (2).

Coincidence. Le Théâtre des Muses de Monaco joue Résister, c'est exister, et En ce temps-là l'Amour, de Gilles Ségal, mise en scène et interprétée par Pierre-Yves Desmonceaux. Un monologue retraçant avec authenticité la vie et l'atmosphère qui règne dans un train menant les déportés vers les camps de concentration. Une des représentations se déroule au collège, permettant à tous les élèves de 3e d'y assister, qui se disent très touchés.

Les 15 élèves ont ainsi pu être sensibilisés en amont de leur visite du Camp des Milles à Aix-en-Provence avec leurs professeurs d'histoires géo (3), et du camp à Auschwitz-Birkenau... des visites où ils « s'y attendaient sans s'y attendre » comme dira l'un deux, tant les atrocités perpétrées en ces lieux vont au-delà de l'imaginable.

Une exposition sur leur expérience

Avec les collégiens, Sabrina Ferrand a pu visiter les 2 camps en compagnie d'Alain Zyzeck, un « enfant caché » (4), témoin du passé, qu'elle a par la suite inviter à venir témoigner au collège. Au retour des visites, à partir de leur « carnet de bord », les élèves montent dernièrement au collège, une magnifique exposition sur tout leur vécu et ressentis, depuis la lecture du livre sur Charlotte. Tous les collégiens sont invités à venir voir l'exposition, les 15 élèves ont ainsi rempli leur devoir de « Passeurs de Mémoire ».

Alain Zyzeck se dit impressionné par le travail des élèves qui ont également présenté leur site internet, plus tard primé. Leur présentation des différents panneaux d'exposition fut empreinte d'émotion. « L'être humain est capable du bon, mais aussi du mauvais. Il faut arriver à bloquer le mauvais ! », rappelle Alain Zyzeck. « C'est un travail extraordinaire, faire passer le message a été une réussite, et les élèves sont très intéressés et veulent transmettre à leur tour ! ». Puis s'adressant aux élèves : « Je tiens à vous remercier, car vous êtes très motivés, et c'est bien la première fois que j'observe cela ». Et le Prix Charles Gotlieb qui leur est décerné tout récemment, vient couronner le magnifique travail des élèves, encadrés ou accompagnés par le corps enseignant, la principale du collège Véronique Langa, Sabrina Ferrand, et avec la participation du Théâtre des Muses.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.