“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Deux tomes de philo avec Bernard Cardinale

Mis à jour le 20/04/2018 à 05:16 Publié le 20/04/2018 à 05:16
Bernard Cardinale en compagnie de Jean-Michel Goupillou de la librairie Les Mandarins. 	(PhotoL.Boxitt)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Deux tomes de philo avec Bernard Cardinale

roquebrune-cap-martin

Il était question de philosophie le week-end dernier à la Librairie «Les Mandarins» avec la venue de Bernard Cardinale. Ancien résident roquebrunois dorénavant domicilié à Vence, cet auteur de 68 ans a présenté ses deux tomes intitulés «La rencontre des Parallèles». «J'ai été professeur de philosophie puis je suis rentré dans le groupe SNCF», livrait l'invité du jour qui fut notamment directeur régional des ressources humaines. Après les présentations d'usage, il entrait alors dans le vif du sujet et décrivait ses ouvrages d'une jolie formule : «C'est une invitation au voyage dans les mondes de l'apparence. J'ai choisi le langage du communiquant. Cela m'amène aussi bien à parler d'astronomie, que de morale, d'éthique ou de questions d'actualité. Il y a aussi des sujets qui fâchent, tout ce qui est lié aux valeurs actuelles, PMA, GPA, racisme et culturalisme».

«Je prends parti»

Deux tomes, vous l'aurez compris où l'engagement de l'auteur n'est aucunement feint. «Je prends parti, mais ma véritable cible est la personne qui a 17 ans. À l'âge où l'on a envie d'avoir une vue globale du monde». Alors, livres de philosophie purs et durs Bernard Cardinale ? «Non», répond l'auteur, «Comme j'ai été DRH en entreprise, j'ai pris beaucoup de cas concrets. Le deuxième tome est plus théorique».

Une grande première pour cet essayiste qui n'avait jamais rien édité auparavant même s'il dit avoir beaucoup écrit dans le cadre de ses anciennes fonctions professionnelles. Le moteur ? L'impulsion ? «J'ai été conseiller municipal en banlieue parisienne et je crois qu'à l'heure actuelle, il faut parler de philosophie dans un monde qui change très vite. J'aime faire réagir les gens, les jeunes surtout. Le message essentiel, c'est qu'il n'y a pas qu'une seule valeur».

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.