“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Deux pompiers maliens formés à Monaco

Mis à jour le 14/09/2019 à 10:21 Publié le 14/09/2019 à 10:20
La formation des sapeurs-pompiers maliens s’est achevée hier par un saut en mer depuis un hélicoptère.

La formation des sapeurs-pompiers maliens s’est achevée hier par un saut en mer depuis un hélicoptère. Stéphane Danna / Dir. Com.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Deux pompiers maliens formés à Monaco

Du 9 au 13 septembre, les sergent-chefs Gourdo Maïga et Massa Traoré, sapeurs-pompiers maliens, étaient en Principauté, auprès de leurs homologues monégasques, pour parfaire leur formation et leurs techniques dans le domaine du sauvetage aquatique.

Du 9 au 13 septembre, les sergent-chefs Gourdo Maïga et Massa Traoré, sapeurs-pompiers maliens, étaient en Principauté, auprès de leurs homologues monégasques, pour parfaire leur formation et leurs techniques dans le domaine du sauvetage aquatique. Cette formation s’est terminée hier par un exercice avec un saut en mer à partir d’un hélicoptère.

Il faut savoir que le Mali est confronté au fléau des noyades dans les fleuves qui le traversent. Cet échange répond ainsi aux attentes du protocole d’accord pour la période 2019-2020 signé en mars dernier entre le gouvernement princier et le celui de la République du Mali, à la suite de la mission réalisée en 2018 à Bamako par le colonel Tony Varo, commandant supérieur de la Force publique.

Pour mémoire, en avril 2019, deux sapeurs-pompiers de Monaco - l’adjudant Luc Trapinaud et le caporal Gildas Brunel - avaient réalisé, dans le cadre du protocole d’accord, une mission dans la capitale malienne, Bamako, afin de former 15 conducteurs de véhicules de lutte contre l’incendie.

Des formations et des aides

Au-delà des formations, l’accord prévoit le financement d’une maison des manœuvres pour l’Ecole nationale de la protection civile malienne, qui accueille chaque année environ 500 nouvelles recrues, ainsi que l’envoi de matériel et d’engins et l’achat d’équipements.

La coopération avec la direction générale de la Protection civile du Mali a été lancée en 2014 à travers un appui au centre de secours de Baco Djicoroni.

Depuis début 2019, le Mali a rejoint le Burkina Faso et la Mauritanie dans le programme phare « protection civile » de la politique de coopération au développement du gouvernement princier, menée en partenariat étroit avec le corps des sapeurs-pompiers de Monaco.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.