“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Deux Mentonnais dans les starting-blocks !

Mis à jour le 10/04/2018 à 05:06 Publié le 10/04/2018 à 05:06
Les Mentonnais Fabrice Pinet et Jean-Marc Castellani  roulent en Renault Zoé « Izzie ».

Deux Mentonnais dans les starting-blocks !

Hier, à l'arrivée des équipages au Bastion de Menton, deux participants ont attiré la sympathie des habitants.

Hier, à l'arrivée des équipages au Bastion de Menton, deux participants ont attiré la sympathie des habitants. Ils étaient les « chouchous » de cette édition. Fabrice Pinet, conseiller municipal et Jean-Marc Castellani, commerçant de la ville, représentent la cité du citron sur le « Riviera electric challenge ». Les deux Mentonnais ne sont pas novices en la matière et roulent déjà depuis plusieurs années en voiture « hybride ». « Nous avons tous les deux le même modèle. Une Peugeot 508 RXH », souligne Jean-Marc Castellani en donnant un coup de coude amical à son coéquipier. Et de poursuivre : « C'est vrai que pour l'instant, les voitures hybrides ou 100 % électriques restent chères. Mais pour moi, c'est une réelle satisfaction de pouvoir rouler sans polluer. »

L'équipage mentonnais embarque - pour la première fois - dans un rallye électrique et prend le rôle d'ambassadeur de l'écologie très à cœur. « Participer au challenge, c'est une façon ludique de sensibiliser les gens à l'éco-conduite. » Le rallye est aussi l'occasion de se faire plaisir. Au volant de la séduisante Renault Zoé. « Une voiture 100 % électrique, légère, très silencieuse avec un vrai confort de conduite », détaille Fabrice Pinet. Cette aventure a clairement rechargé les batteries des deux Mentonnais.

Sauf celles de la Zoé qui n'en a pas eu besoin. « Entre Cagnes et Menton, nous avons parcouru près de 70 kilomètres et la capacité d'énergie est restée la même ! »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct