“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Deux jours pour penser la planète autrement

Mis à jour le 07/11/2017 à 05:18 Publié le 07/11/2017 à 05:18
Les 9 et 10 novembre, le musée va accueillir des scientifiques, écologistes, entrepreneurs, artistes, écrivains de renom pour partager leurs recherches sur le thème du développement durable.

Les 9 et 10 novembre, le musée va accueillir des scientifiques, écologistes, entrepreneurs, artistes, écrivains de renom pour partager leurs recherches sur le thème du développement durable. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Deux jours pour penser la planète autrement

Jeudi et vendredi, le Musée océanographique accueille la deuxième édition du Festival For The Earth. Scientifiques, écologistes et autres artistes seront présents à ce congrès ouvert au public

Pour sa deuxième édition, le Festival For The Earth s'installe à Monaco. Les 9 et 10 novembre, le Musée océanographique va accueillir des scientifiques, écologistes, entrepreneurs, artistes, écrivains de renom pour partager avec le public leurs recherches sur le thème du développement durable.

L'événement est ouvert à tous, gratuitement. Il se déroulera en anglais. Le programme détaillé, ainsi que les tickets gratuits sont disponibles sur le site www.festivalfortheearth.com

L'artiste Maria Rebecca Ballestra, fondatrice du festival, entend redonner un souffle à l'innovation environnementale, encourager et mettre en avant les projets et actions qui permettront une transition vers une société plus écoresponsable. Elle a organisé l'édition 2017 avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco et l'Université Ca'Foscari de Venise.

Lors de cet événement sont prévues des conférences, des tables rondes et des prestations artistiques. Et tout est libre d'accès !

Jeudi 9 novembre

À 11 h 30, Ignace Schops, président de l'Europarc et directeur de l'ONG RLKM, qui a reçu le « Goldman Environmental Prize », animera une conférence sur les bases du modèle sociétal qu'il a baptisé (Re)Connection. Ou comment se reconnecter et profiter de l'héritage naturel qui nous entoure, à partir de l'application d'une philosophie du penser global, agir local et changer personnellement.

À 15 h, conférence du professeur Carlo Carraro, spécialiste en économie durable et directeur de l'ICCG. Expert de la finance écologique, il estimera la taille de l'investissement nécessaire à un gouvernement afin d'effectuer une transition vers une neutralité carbone. Il donnera également les outils pour s'adapter aux changements climatiques.

À 16 h 30, sur le thème des « technologies aquatiques », une table ronde est organisée avec Benedetto Costa Broccardi (manager commercial Avkem), Lucy Gilliam (scientifique microbiotique), Luisa Pistrelli (professeur en biologie pharmaceutique) et Elisabetta Princi (R&D Manager Ocean Reef Group), mettront en avant de nouvelles trouvailles (des nano bulles d'air permettant de purifier l'eau notamment dans les lacs et zones portuaires, ou une installation sous-marine qui fait pousser du basilic en mer).

À 19 h, événement spécial (sur invitation) organisé au Méridien par l'association Dante Alighieri de Monaco avec projection du documentaire primé internationalement « IRIRIA Niña Tierra » du réalisateur italien Carmelo Camilli. Filmé dans la réserve Costaricienne Alta Talamanca, le film reflète la communion difficile de l'Homme avec la Nature.

Vendredi 10 novembre

À 11 h, est programmée une rétroprojection d'« Amazonia » réalisée par David Bickerstaff, représentant la forêt tropicale péruvienne. Un court-métrage animé de poèmes éco-engagés de Mario Petrucci, poète écologiste anglais de renom.

A 11 h 30, Nancy Baron, spécialiste en communication chez Compass, auteure du livre « Escape from the Ivory Tower : A Guide to Making Your Science Matter », donnera des conseils pour un meilleur futur à travers la divulgation de données et recherches scientifiques dans un monde de surinformation.

À 15 h, sur le thème de « L'énergie », les intervenants - Patrice Garnier (CEO Amabiotics), Michael Magri (CEO Tere Group) et Sergio Tommasini (CEO Sunchem) - parleront de biomimétique et la bio-ingénierie, deux méthodes à explorer comme source d'énergie durable. Ils évoqueront également le potentiel du bio-carburant à partir de l'extraction de micro-algues ou du tabac sans nicotine.

À 17 h, le journaliste Kenneth Weiss, Prix Pulitzer, membre du bureau du Festival For The Earth, parlera de sa rédaction « Altered Oceans » ; une analyse montrant la manière dont l'homme a réussi à changer au cours du temps la composition de nos océans.

À 17 h 30, collaboration artistique entre le musicien japonais Ryuichi Sakamoto et l'artiste italien Giuseppe La Spada.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.