“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Deux gymnastes de l'Étoile de Monaco remarqués au Luxembourg

Mis à jour le 19/12/2017 à 05:16 Publié le 19/12/2017 à 05:16
« Quel plaisir de voir nos jeunes champions se mesurer aux différentes nations européennes », souligne Sébastien Guizol.	(DR)

Deux gymnastes de l'Étoile de Monaco remarqués au Luxembourg

Après une année parsemée de blessures pour les deux gymnastes de l'Étoile, Kévin Crovetto et Julien Gobaux ont fait un retour très remarqué sur la scène internationale lors du tournoi de la Christmas Cup au Luxembourg le week-end dernier.

Après une année parsemée de blessures pour les deux gymnastes de l'Étoile, Kévin Crovetto et Julien Gobaux ont fait un retour très remarqué sur la scène internationale lors du tournoi de la Christmas Cup au Luxembourg le week-end dernier.

Kévin a présenté son nouveau programme ambitieux qui lui a tout simplement permis de remporter sa première médaille d'or au concours général d'un tournoi international. Le doute et les blessures de la dernière saison ne sont aujourd'hui plus qu'un mauvais souvenir et Kévin a su se remobiliser et se fixer de nouveaux objectifs, en vue des prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

« Ma saison ne fait que démarrer, confie-t-il. J'ai pu, lors de cette compétition, présenter mes nouveaux mouvements. Je ne les maîtrise pas encore à 100 %. Mais à deux ans et demi des JO, ma gymnastique est en pleine évolution et je compte bien réussir un retour gagnant au niveau international. »

Julien Gobaux triple médaillé d'or en finale par appareil

Le retour de Julien Gobaux, après une opération de l'épaule, était également très attendu. Il n'a pas dérogé à sa réputation de chef de file de l'équipe de France. En présentant quatre agrès, il a imposé sa suprématie aux exercices du sol, du saut et des barres parallèles.

« Quelle satisfaction de revoir Julien au plus niveau, s'enthousiasme Thierry Aymes, son coach. Il a su démontrer son potentiel et sa force de caractère en présentant un programme de très haut niveau, réalisé à la quasi-perfection. Les prochains objectifs de Julien pour la saison 2018 seront le titre de champion de France Elite au mois de mai, une médaille au concours général aux championnats d'Europe en août à Glasgow et une finale par appareil lors des championnats du monde en octobre prochain. »

L'héritage aux plus jeunes

Cette édition de la « Christmas Cup » 2017 était l'occasion de présenter les jeunes gymnastes de l'Étoile de Monaco pour leur première expérience internationale. Deux équipes de quatre gymnastes ont pu partager cette magnifique expérience.

La première équipe composée de Lorenzo Aymes (14e du concours général en minime) Raffaele Bigarelli (20e en benjamin) Egor Aleksandrov (7e en poussin) et Henri Schelling (8e en poussin) se classe 10e.

La deuxième équipe, qui termine 14e, était composée d'Antonio Moretti (21e en benjamin) Aaron Brancato (8e en poussin) Aaron Dedelley (4e en poussin) et Cameron Leslie (10e en poussin).

« Quel plaisir de voir nos jeunes champions se mesurer aux différentes nations européennes, souligne Sébastien Guizol, leur coach. Ils ont été exemplaires dans l'engagement, le travail réalisé et l'esprit d'équipe. Ils s'entraînent tous d'arrache-pied pour suivre l'exemple de Kévin et Julien. »

Cette compétition est la première d'une longue série pour les jeunes athlètes monégasques qui ambitionnent une saison 2018 exceptionnelle.

De quoi réjouir Dominique Bertolotto : « Je suis une présidente comblée par tous ces gymnastes qui évoluent en compétition, mais également par tous les adhérents de notre association dans les différentes sections (gymnastique masculine, trampoline mixte, tumbling, préparation physique générale et acrobatie). »


La suite du direct