“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un sauveteur en mer azuréen lance une application mobile pour les plaisanciers en détresse

Mis à jour le 13/06/2019 à 17:03 Publié le 13/06/2019 à 15:22
Le patron de la SNS 272 de Cagnes-sur-Mer a lancé une appli gratuite qui  pourrait sauver des vies.

Le patron de la SNS 272 de Cagnes-sur-Mer a lancé une appli gratuite qui pourrait sauver des vies. Photo Dylan Meiffret

Un sauveteur en mer azuréen lance une application mobile pour les plaisanciers en détresse

Comme le rapporte France-Bleu Azur, le patron de la Marguerite 6, le bateau de sauvetage de Cagnes-sur-Mer, a développé une application qui permet en un instant de prévenir les secours et de se géolocaliser.

"SNSM - Mer en sécurité". C’est le nom de l’application développée par le patron de la vedette SNSM de Cagnes-sur-Mer.

Depuis douze ans, Gil Rochette commande la SNS 272, basée au Cros-de-Cagnes, avec plus de deux cents interventions à son actif. Le canot est opérationnel 24h/24.

Des fortunes de mer, et des drames, il en a connu. Celui des Sables-d’Olonne (Vendée), avec la mort de trois bénévoles de la SNSM (lire ci-dessous), l’a bouleversé. Comme les membres de sa station.

"Nous étions en intervention quand nous l’avons appris." L’accident dramatique est venu mettre en lumière le travail de ces bénévoles dévoués, et rappeler l’importance de la sécurité en mer.

Géolocalisé directement

Cette appli, dont le lancement était prévu en juin, a été conçue par un marin, et ça se sent.

Premier point: disponible sur les plates-formes Androïd ou Apple, elle est gratuite. "Il est important que tout le monde puisse avoir accès à ce genre d’outils qui peuvent sauver des vies", rappelle Gil Rochette.

Deuxième point: elle propose des conseils de bon sens dans les différents types d’avarie. En situation d’urgence, le stress fait parfois perdre la tête même aux marins les plus aguerris. En quelques lignes, elle vient rappeler les premiers gestes à appliquer en attendant les secours.

Une fois l’application ouverte, le marin en détresse peut se géolocaliser et appeler en une pression le Cross Med qui coordonne les secours en Méditerranée.

L’appli compose en fait le 196, le numéro d’urgence mer. "Il fallait qu’elle soit minimaliste, efficace. Le bouton permet de demander assistance et de donner une information précise au CrossMed. Quand il y a un départ de feu, une voie d’eau, toutes les minutes comptent."

C’est le fils de Gil Rochette, Nicolas, qui a mis en musique les désirs de son père et conçu techniquement l’application. Il n’existe aucun équivalent en matière de smartphone.

Pour les urgences, les marins utilisent normalement une VHF (une radio de bord, canal 16), dont certaines, équipées de la technologie "ASN", permettent également de se géolocaliser.

Problème, tous les bateaux n’en sont pas dotés, et tous les marins ne savent pas s’en servir. "L’appli permet d’agir simplement et rapidement", souligne Gil Rochette.

Attention, elle ne fonctionne que jusqu’à 5 ou 10 milles nautiques, soit 18 kilomètres maximum. Ce qui représente tout de même une immense majorité des itinéraires de navigation de la Côte d’Azur. Petit plus apprécié des marins, elle permet d’accéder facilement aux informations météo pour la navigation.

Que l’appli ait été inventée à Cagnes-sur-Mer a du sens. La station, créée en 1923, est en effet la plus ancienne du département…

Le drame des Sables-d’Olonne, avec la mort vendredi dernier de trois sauveteurs de la SNSM partis porter secours à un pêcheur en détresse (également décédé), a marqué tous les esprits.

Ce jeudi, à 19 heures, les bénévoles de la SNSM du département organisent un hommage en mer, devant Rauba Capeu, à Nice. Les vedettes SNSM de Nice, Menton, Antibes et Cagnes-sur-Mer, soit quatre des six stations du département, seront mobilisées. Des gerbes seront jetées à la mer.

Ce jeudi, Emmanuel Macron présidera dans la ville vendéenne endeuillée une cérémonie en leur mémoire.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct