“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des Victoires de la musique aux sonorités azuréennes

Mis à jour le 14/02/2016 à 05:07 Publié le 14/02/2016 à 05:07
Le « V » de la victoire avec les bras pour Santa du groupe Hyphen Hyphen. Un succès teinté de polémique pour le Parisiano-Niçois Nekfeu et une consécration - une de plus - pour Tristan Casara, The Avener. Joli triplé des artistes niçois vendredi.

Le « V » de la victoire avec les bras pour Santa du groupe Hyphen Hyphen. Un succès teinté de polémique pour le Parisiano-Niçois Nekfeu et une consécration - une de plus - pour Tristan Casara, The Avener. Joli triplé des artistes niçois vendredi. AFP et MaxPPP

Des Victoires de la musique aux sonorités azuréennes

Hyphen Hyphen, The Avener et Nekfeu ont brandi, vendredi, le « V » en cristal de la victoire. Un sacré coup de projecteur sur la production locale et de quoi susciter des vocations

Ils étaient trois à concourir. Un rien chauvin, on s'était mis à imaginer le meilleur. Et une moisson de Victoires pour des artistes estampillés « azuréens » qui n'ont pas cessé d'amasser les louanges et les bonnes critiques au cours de l'année 2015.

Vendredi soir, sur la scène du Zénith de Paris, les quatre copains d'enfance d'Hyphen Hyphen figuraient dans la catégorie « Révélation scène de l'année ». Le Graal pour Santa, Zak, Adam et Line qui ont, pendant des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct