“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des vacances pour l’Œuvre de Soeur Marie

Mis à jour le 30/07/2019 à 10:19 Publié le 30/07/2019 à 10:19
Les bénéficiaires de l’œuvre de Sœur Marie à Saint-Martin de Vésubie.	(DR)

Des vacances pour l’Œuvre de Soeur Marie

Grâce aux dons - et notamment à celui du Lions club Monaco - l’Œuvre de Sœur Marie a pu organiser un séjour de deux semaines, en juillet, en pension complète à l’hôtel « La Bonne Auberge » à Saint-Martin de Vésubie pour quatorze de ses bénéficiaires.

Grâce aux dons - et notamment à celui du Lions club Monaco - l’Œuvre de Sœur Marie a pu organiser un séjour de deux semaines, en juillet, en pension complète à l’hôtel « La Bonne Auberge » à Saint-Martin de Vésubie pour quatorze de ses bénéficiaires.

Ces personnes étaient accompagnées par Anne Picaud, bénévole et membre du conseil d’administration.

« C’est une chance de pouvoir bénéficier de ce voyage à Saint-Martin de Vésubie », explique une dame résidente de la Principauté. « C’est une bouffée d’air frais, et à mon âge, c’est un bonheur », poursuit une dame de Cap-d’Ail.

« Je suis tellement heureuse de pouvoir partir en vacances », souligne une troisième bénéficiaire de Roquebrune-Cap-Martin.

L’œuvre vient en aide aux personnes âgées de Monaco et des communes limitrophes dans le besoin depuis plus de 70 ans. En marge d’aides financières, l’œuvre accueille ses bénéficiaires lors de nombreux goûters et activités. Elle organise aussi des déjeuners festifs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.