“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des sourires et des émotions à la remise des prix de la Monaco Classic Week

Mis à jour le 16/09/2019 à 09:13 Publié le 16/09/2019 à 08:45
Puritan, Chips, Mariska, Ester, Meerblick of Fun ont été sacrés à la Monaco Classic Week.

Puritan, Chips, Mariska, Ester, Meerblick of Fun ont été sacrés à la Monaco Classic Week. YCM

Des sourires et des émotions à la remise des prix de la Monaco Classic Week

La 14e édition de la Monaco Classic Week s’est clôturée dimanche en récompensant le grand vainqueur, le voilier Puritan. Une édition 2019 qui s’inscrit parmi les beaux millésimes.

Ils étaient près d’un millier de navigateurs, sur des voiliers, des motor-yachts, des canots, des Riva, des yoles, soit 130 unités pour venir célébrer une semaine, dédiée à "l’Art de Vivre la Mer", alternant épreuves nautiques, concours culinaire, artistique et d’élégance. La Monaco Classic Week a comblé aussi bien les sportifs et les fêtards, que les défenseurs du patrimoine.

Prix décernés

Après délibération du jury du concours de l’élégance et de la restauration, c’est la goélette de 1930 Puritan qui est élue vainqueur du Trophée Monaco Classic Week. Ester remporte le Prix "La Belle Classe Restauration", l’un des plus prisés de ce rendez-vous bisannuel, une reconnaissance pour le travail du voilier à l’histoire toute particulière. En 1939, ce yacht de course suédois sombre en mer Baltique, il restera dans ses profondeurs pendant 73 ans. Étrangement bien conservé, le bateau a été remonté à la surface et reconstruit à l’identique. "Je m’étais dit en 2012 quelle émotion ce serait de faire naviguer Ester à la Monaco Classic Week. Sept ans après, ce rêve est devenu réalité", explique très ému Bo Ericsson, l’un des propriétaires.

Très apprécié des propriétaires et des équipages, le Concours d’élégance, a été remporté par Oriole. "C’est mon anniversaire!", lâche le capitaine du voilier. Il se souviendra de ce cadeau.

Côté régates

En 15 M JI, Mariska s’est imposée à la première place, comme en 2015. Elena of London, a remporté la régate "Big Boats", qui regroupe les bateaux de plus de 23 mètres.

Le navire du Yacht-club, Tuiga, repart quant à lui avec le premier prix de la catégorie "Époque", devant Claudia et Blue Amnesia.

Seul événement au monde à accueillir les canots à moteur en compétition, la Classic Week a fait vrombir les moteurs de 22 unités jugés sur des épreuves de manœuvrabilité, régularité et d’esthétisme. Giolisan a remporté la première place. Un prix spécial d’élégance a également été remis au power boat Miss Nancy. "C’est la première fois que ça m’arrive, je suis très ému", confie le capitaine la gorge serrée.

Pour finir cette semaine en beauté, le prince Albert II, président du YCM a tenu à offrir un souvenir aux deux équipages venus du Manhattan Yacht-club et du Nantucket Yacht-club. Rappelons que l’événement bisannuel était aux couleurs des États-Unis. Voiliers de tradition, canots à moteur et autres goélettes ont repris la mer vers d’autres compétitions. Bon vent!


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.