“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Des sonorités bretonnes sur la place du Palais princier

Mis à jour le 17/11/2016 à 05:12 Publié le 17/11/2016 à 05:12
Comme chaque année, les temps forts de la journée du 19 novembre se dérouleront à Monaco-ville, du Palais princier à la cathédrale.

Comme chaque année, les temps forts de la journée du 19 novembre se dérouleront à Monaco-ville, du Palais princier à la cathédrale. Photo archives Nice-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Des sonorités bretonnes sur la place du Palais princier

Le célèbre ensemble musical bagad de Lann-Bihoué, de la Marine nationale française, a été invité cette année à se mêler au défilé militaire de la Fête nationale, samedi à partir de 11 h 30

Dans la tradition immuable de ce rendez-vous, la célébration de la Fête nationale, ce samedi à Monaco-ville, sera au diapason des précédentes éditions. Un temps militaire, un temps religieux, un temps festif.

Avec, cette année, un accent breton insufflé par l'ensemble musical du bagad de Lann-Bihoué, invité à mettre ses pas dans ceux de la force publique pour le défilé militaire sur la place du Palais. Le groupe, avec ses cornemuses, bombardes et tambours, sera présent en Principauté comme un écho souhaité par la famille Grimaldi à leurs racines bretonnes héritées du prince Jacques-Ier de Matignon.

L'histoire du bagad de Lann-Bihoué, entité de la Marine nationale française, est liée à celle de la Bretagne. Déjà à l'époque de la compagnie des Indes, des sonneurs de binious et de bombardes étaient embarqués sur les navires pour redonner moral et courage aux équipages.

Devenu ambassadeur culturel de la Bretagne, les sonneurs du bagad de Lann-Bihoué, depuis soixante-quatre ans, sillonnent le monde avec leur musique.

Une frégate dans le port Hercule

Les festivités démarreront à 9 h 30 par la prise d'armes dans la cour d'honneur du Palais princier. Le souverain et sa famille se rendront ensuite à la cathédrale pour le Te Deum. Avant leur retour aux fenêtres de la maison souveraine pour la prise d'armes et le défilé militaire.

Dans les rangs, pompiers, carabiniers et agents de la Sûreté publique seront aussi accompagnés d'un peloton armé de la Marine nationale française. Car à l'occasion de la Fête nationale, la frégate Guépratte fera escale en Principauté, amarrée au quai Rainier-III. Ce navire de 125 mètres de long compte un équipage de 15 officiers, 85 officiers mariniers et 53 quartiers-maîtres et matelots sous la direction du capitaine de frégate Claire Pothier. Le bâtiment sera ouvert au public samedi de 9 heures à midi et de 13 heures à 18 heures.

Pour le reste des festivités, les invités du souverain seront conviés à un déjeuner officiel, dans la salle du Trône, avant, le soir, la représentation de l'opéra de Verdi, Nabucco, au Grimaldi Forum.


Une table de saveurs monégasques

 

J.-F. Ottonello

Une table made in Monaco. C'est la promesse du Café de Paris qui propose, du 18 au 20 novembre, une carte de spécialités monégasques pour cette fête nationale.

Au menu notamment : les huîtres des Perles de Monte-Carlo, soupe au pistou, sardines farcies, ravioli, stockfisch, rascasse safranée.

Le tout concocté par les équipes de la brasserie de la place du Casino sous la direction du chef Franck Lafon. Une célébration gastronomique que les amateurs apprécieront.

Le bagad de Lann-Bihoué défilera place du Palais.
Le bagad de Lann-Bihoué défilera place du Palais. Photo archives NM
La frégate Guépratte, attendue vendredi, a déjà accosté dans les eaux du port Hercule en 2010.
La frégate Guépratte, attendue vendredi, a déjà accosté dans les eaux du port Hercule en 2010. Photo archives NM

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.