“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Des rencontres équilibrées

Mis à jour le 13/12/2016 à 05:07 Publié le 13/12/2016 à 05:07
La Fonction publique a subi la loi des Carabiniers à l'issue d'un match très rythmé.

La Fonction publique a subi la loi des Carabiniers à l'issue d'un match très rythmé. P.d.T.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Des rencontres équilibrées

C'est un match serré qui opposait la mairie et le CFM lndosuez Wealth au stade des Moneghetti la semaine dernière.

C'est un match serré qui opposait la mairie et le CFM lndosuez Wealth au stade des Moneghetti la semaine dernière. Les joueurs du CFM pensaient bien concrétiser leur domination sur penalty mais, en le ratant, offraient une contre-attaque à la mairie qui ouvrait la marque par Florian Charton. En deuxième mi-temps, sur l'action qui conduisait Maxime Ravez à doubler la mise pour la mairie, un des joueurs se faisait expulser, permettant au CFM de réduire la marque par Laurent Cavalieri et de prendre l'ascendant sur le match. En toute fin de rencontre, la mairie est à nouveau sanctionnée et se retrouve à neuf, ce qui ne l'empêchera pas de conserver sa victoire 2-1.

Les Carabiniers gèrent

A Cap d'Ail, les Carabiniers sont venus à bout de la Fonction Publique à l'issue d'un match très rythmé. La Fonction Publique avait pourtant fait un début tonitruant mais, par manque de chance et d'efficacité, c'est Mickaël Bellatalla qui ouvrait finalement le score pour les hommes du prince. En seconde période, Anthony Cupif et Jean-François Sehan, par deux fois, aggravaient la marque. La Fonction publique finissait très fort, en particulier grâce aux belles actions de Sébastien Leroy, Andrea Cascio ou Cédric Moraleda, et marquait même deux buts. Mais sans prétendre à plus face à une très bonne défense et un bon coaching des Carabiniers qui s'imposaient sur le score de 4 à 2.

Excellente mentalité

Dans la soirée, l'opposition était plus contrastée entre le CCF Wolzok et le Centre Rainier III mais aboutissait néanmoins à un score de parité de 3 buts partout. La première mi-temps était sans nul doute dominée par Wolzok, avec trois buts en vingt minutes de Polle, Abry et Mandari, qui douchaient sérieusement les ambitions du Centre Rainier III, qui parvenait toutefois à réduire la marque avant la pause (3-1).

Il faut croire que les discussions de vestiaires à la mi-temps ont été profitables car les joueurs repartaient à fond dès la reprise, à l'image de Naoufel Badaoui, véritable poumon de l'équipe à 38 ans. Tout en conservant une excellente mentalité, les acteurs de la rencontre livraient un match des plus intéressants et le Centre Rainier III parvenait à ses fins en égalisant à quelques minutes de la fin par Nacer Laqziz.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.