“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des propositions pour l'attractivité du pays

Mis à jour le 08/11/2018 à 05:07 Publié le 08/11/2018 à 05:07

Des propositions pour l'attractivité du pays

Le conseil stratégique pour l'attractivité a rendu mardi ses idées annuelles pour le pays, fruit de réunions rassemblant des professionnels de divers horizons de la place monégasque

C'est un rendez-vous annuel, depuis sa création en 2011. Le Conseil stratégique pour l'attractivité (CSA) réunit une cinquantaine de professionnels de divers horizons pour penser l'avenir et les besoins de la Principauté.

Un engagement qui se traduit en six rendez-vous dans l'année pour échanger et faire poindre des idées pour favoriser l'attractivité du pays. L'attractivité, « une priorité du modèle socio-économique de la Principauté », a rappelé le Ministre d'état en ouvrant la séance de restitution, mardi au Musée océanographique.

« Dans un pays ou les nationaux sont très minoritaires, l'attractivité n'est pas un luxe mais une nécessité, part intégrante de notre identité. Elle nous a permis de développer un certain art de vivre et Monaco doit continuer à travailler pour accueillir mieux et davantage les gens qui concourent à cet art de vivre. Il faut garder la conscience de conserver et entretenir cette ouverture au monde », rappelle Serge Telle.

Et les propositions portées par les différents présidents des commissions du CSA (finances, immobilier, destination Monaco, qualité de vie, yachting) tentent d'aller dans ce sens. Exemples…

Mieux encadrer et réglementer la profession de marchands de biens dans le secteur de l'immobilier et les fédérer dans une organisation structurée.

Aujourd'hui sont recensés dans le pays, 238 marchands de bien contre 85 agents immobiliers.

Imaginer un organisme indépendant, comme un comité consultatif ou un conseil des ventes pour le contrôle et la régulation des ventes aux enchères en Principauté.

Créer un cluster pour fédérer les acteurs du monde de l'art autour d'une dynamique commune, et mieux coordonner les actions pour asseoir Monaco comme une destination artistique.

Améliorer le service de la Compagnie des Autobus, notamment en soirée aux abords des établissements de nuit.

Circulation : imaginer réguler la circulation dans le tunnel de l'A500 aux heures de pointe, pour le mettre en total sens descendant ou montant ; obliger les cars de tourisme à emprunter le tunnel Albert II et pas l'entrée du Jardin exotique.

Porter une réflexion sur une navette maritime, comme un transport en commun complémentaire depuis Nice ou l'Italie.

Revoir la fiscalité des trusts, pour aligner les droits de succession applicables à ces entités au droit commun de manière à conserver une compétitivité de la place bancaire dans ce domaine et éviter que les avoirs de ces trusts soient déposés à l'étranger.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.