“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Des pierres varoises pour bâtir l'extension en mer

Mis à jour le 03/10/2016 à 05:03 Publié le 03/10/2016 à 05:03
L'exploitant de la carrière revestoise a d'ores et déjà investi près de 4 millions d'euros d'investissement pour ce projet titanesque.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Des pierres varoises pour bâtir l'extension en mer

La société Someca, exploitante de la carrière du Revest-les-Eaux, a été retenue par Bouygues TP pour fournir 1,8 million de tonnes de matériaux qui serviront aux fondations de la plateforme

La société Someca, exploitant la carrière du Revest-les-Eaux dans le département du Var a été retenue pour réaliser la ceinture de la plateforme de six hectares qui sera l'assise du futur quartier gagné devant le Portier.

Objectif : fournir en deux ans et demi 1,8 million de tonnes de matériaux en calcaire calibré, pour la plupart 20 mm par 180 mm. Ils seront utilisés pour le remblai de souille et d'assise, et pour le remblai technique des caissons qui serviront de structure à la construction.

Pour atteindre ce but d'ici horizon 2019, il faudra franchir plusieurs étapes.

Le chiffre donne quelque peu le vertige mais « cette activité n'est pas supérieure aux 2,5 millions de tonnes autorisées par an », a tenu à préciser le maire du Revest, Ange Musso, lors de la dernière réunion du comité de suivi annuel de l'activité.

« Nous restons dans le schéma de la production annuelle », précise Frédéric Soulié, directeur général de la Someca.

Première livraison attendue sur l'aire de Bregaillon à proximité de La Seyne-sur-Mer : début juillet 2017. Pour répondre à la capacité de production et éviter le maximum de nuisances lors du transport routier, la société Someca a prévu des aires de stockage.

Des emplois créés

dans l'aire toulonnaise

Pour les besoins de l'activité, la société Someca estime l'embauche d'environ quinze nouveaux salariés à temps plein pendant le chantier. Les effectifs projetés sont de 39 personnes contre 24 actuellement.

Au total ce chantier va générer cent vingt-quatre emplois chez les partenaires du bassin de l'aire toulonnaise engagés dans cette opération, comme le BTP, les transporteurs ou encore les dockers…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.