Rubriques




Se connecter à

Des petits prix à la grande braderie

Hier matin, il fallait jouer des coudes le long des trottoirs.

S.W Publié le 27/09/2019 à 10:24, mis à jour le 27/09/2019 à 10:24
Jusqu’à dimanche, les commerçants de Menton bradent les prix ! Sur les étals, des collections d’été mais aussi d’automne et d’hiver et des rabais jusqu’à -70 %.
Jusqu’à dimanche, les commerçants de Menton bradent les prix ! Sur les étals, des collections d’été mais aussi d’automne et d’hiver et des rabais jusqu’à -70 %. J-F Ottonello

Hier matin, il fallait jouer des coudes le long des trottoirs. Chaussures, décorations, linge de maison, vêtements... les passants étaient absorbés par les objets exposés sur des étals, le long des rues.

Jusqu’à dimanche, l’association des commerçants « Menton Sourire » organise la grande braderie de la Saint-Michel dans tous les quartiers de la Ville. Pour les commerçants, c’est l’occasion d’écouler leurs stocks et d’affronter plus sereinement les mois d’hiver. Mais surtout cela permet de dynamiser le centre-ville. « La braderie ne nous permet pas de gagner de l’argent, c’est même plutôt le contraire car nous essayons de brader le plus possible les prix », explique Mathieu Andreo, responsable de la boutique de chaussures S2 Sneakers Specialist.

 

« Renouveler la clientèle »

En revanche, c’est l’occasion pour nous de renouveler la clientèle. Certains Mentonnais n’étaient jamais rentrés dans ma boutique. Avec la braderie, ils osent plus facilement pousser la porte. »

Sur les étals, il y a des articles d’été mais aussi d’automne et d’hiver. « J’en profite pour baisser les prix sur des objets qui seront bientôt de saison comme les décorations de Noël », précise Nathalie Picard, responsable de la boutique D’un rêve à l’autre. Bottines en cuir et jupe en jean, hier, la Mentonnaise Liliane s’est lâchée pour la braderie. « D’habitude, je fais très attention au porte-monnaie mais l’ambiance du centre-ville et les prix de la braderie donnent envie de se faire plaisir. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.