“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Des masques distribués sur le marché de Monaco à l'initiative de la princesse Charlène

Mis à jour le 15/04/2020 à 16:22 Publié le 15/04/2020 à 16:14
Décrits comme alternatifs, les masques sont complémentaires des gestes barrières. Ils sont réutilisables une quarantaine de fois et lavables en machine à 60° et sans assouplissant, après chaque usage.

Décrits comme alternatifs, les masques sont complémentaires des gestes barrières. Ils sont réutilisables une quarantaine de fois et lavables en machine à 60° et sans assouplissant, après chaque usage. Photo Sébastien Botella

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Des masques distribués sur le marché de Monaco à l'initiative de la princesse Charlène

C’est une première dans la Principauté, voulue par la princesse Charlène qui, via sa fondation, a fait fabriquer 5 000 masques en tissu donnés gratuitement ce mardi aux commerçants et à leurs clients

Discrète depuis le début de l’épidémie, installée à Roc Agel en famille, la princesse Charlène de Monaco a eu une idée. Celle de procéder à la distribution gratuite de masques en Principauté.

Cette idée, elle l’a fait mettre en musique par sa fondation. En trois semaines, les équipes ont pu faire fabriquer en Italie, par la société SCICON, 5.000 masques en tissu blanc 80 % polyester, 20 % élasthanne similaire à la matière technique qui compose les vêtements de sport.

Ce qui permet d’obtenir une souplesse et un usage pratique pour recouvrir sa bouche et son nez. Le tissu contient un traitement hydrofuge et n'empêche pas de respirer.

Ces petits accessoires blancs, de taille unique, sont rehaussés du logo #StrongTogether adopté en Principauté pour faire face à la crise.

Décrits comme alternatifs, les masques sont complémentaires des gestes barrières. Ils sont réutilisables une quarantaine de fois et lavables en machine à 60° et sans assouplissant, après chaque usage.

Ce sont ces messages qu’on fait passer bénévoles et ambassadeurs de la fondation Princesse Charlène en procédant à la distribution.

Sur la place d’Armes, l’apnéiste Pierre Frolla a été le premier à faire l’article dans la matinée ce mardi, en distribuant ces masques aux clients du marché. Puis aux commerçants, en tâchant de confier un petit stock à chacun pour les prochains jours.

Un geste qui a suscité l’approbation générale sur place, ce mercredi matin, "d’autant plus, souligne le maire Georges Marsan, également commerçant place d’Armes, qu’il est important que ça entre dans les consciences car c’est ce genre de masques que nous devrions probablement porter aussi lors du déconfinement".

Sur les réseaux sociaux, un autre prestigieux ambassadeur de la fondation, le pilote monégasque de Formule 1 Charles Leclerc, a posté une photo de lui avec ce masque sur le visage, remerciant la princesse Charlène et ses équipes pour cette distribution en Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.