“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Des lycéens font revivre l'esprit de la Résistance

Mis à jour le 30/05/2016 à 05:02 Publié le 30/05/2016 à 05:02
Les élèves d'Albert-Ier ont proposé au théâtre des Muses une lecture à partir d'extraits de l'œuvre de quatre illustres résistants.

Les élèves d'Albert-Ier ont proposé au théâtre des Muses une lecture à partir d'extraits de l'œuvre de quatre illustres résistants. Manu Vitali / Dir Com

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Des lycéens font revivre l'esprit de la Résistance

Le 27 mai 2015, quatre grandes figures qui évoquent l'esprit de Résistance sont entrées au Panthéon : Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay.

Le 27 mai 2015, quatre grandes figures qui évoquent l'esprit de Résistance sont entrées au Panthéon : Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay.

Pour commémorer cet événement, les élèves de l'option théâtre du lycée Albert-Ier ont proposé au théâtre des Muses une lecture à partir d'extraits de l'œuvre de ces illustres résistants.

Ce projet s'inscrit dans la continuité des spectacles vivants organisés dans le cadre des activités culturelles en milieu scolaire pour donner sens à la « Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité » (27 janvier), ici couplée avec la journée nationale de la Résistance (27 mai).

L'occasion d'engager avec les élèves une réflexion sur la Shoah, mais aussi sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le Conseil national de la Résistance.

L'objectif de cette manifestation est aussi bien d'honorer la mémoire de ces quatre figures que de montrer, par-delà les épreuves traversées, la force et l'engagement qu'elles incarnent. Cette activité était organisée avec l'association « Le Devoir de mémoire », présidée par Jean Pinon, qui travaille en partenariat avec la direction de l'Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports dans le but d'œuvrer au respect de la mémoire des anciens déportés ou résistants.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.