“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des élèves en décrochage accueillis au CIO

Mis à jour le 16/10/2018 à 05:12 Publié le 16/10/2018 à 05:12
Hier, une psychologue de l'Éducation nationale du CIO a animé un atelier de « photo-langage » pour des collégiens en difficulté.

Des élèves en décrochage accueillis au CIO

Hier après-midi, le Centre d'information et d'orientation (CIO) de Menton a accueilli des élèves de 4e de l'internat relais de Saint-Dalmas de Tende.

Hier après-midi, le Centre d'information et d'orientation (CIO) de Menton a accueilli des élèves de 4e de l'internat relais de Saint-Dalmas de Tende.

Chaque trimestre, l'établissement accueille - au maximum - douze adolescents en très grande difficulté. Manquements graves et répétés au règlement intérieur, absentéisme chronique non justifié, démotivation dans les apprentissages, déscolarisation… « L'objectif est de réinsérer ces jeunes au plus vite. Pour cela, ils ont des cours le matin et des ateliers l'après-midi », résume une enseignante de l'internat. Hier, l'atelier du jour se déroulait au CIO. « Nous sommes l'un des maillons qui participent à la réinsertion et à la resociabilisation de ces collégiens », précise la directrice. Réunis autour d'une table, les adolescents participaient à un atelier de « photo-langage ». Spirale, eau, désert, feu…

À tour de rôle, chacun devait choisir une image et expliquer ce que l'illustration lui évoque. Puis chaque élève a passé un test d'orientation suivi d'un entretien pour commencer à discuter d'un projet de métier ou de formation.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct