“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Des écoliers passent leur permis piéton à Menton

Mis à jour le 23/11/2020 à 20:06 Publié le 23/11/2020 à 20:05
Les CE2 de l’école élémentaire Marcel-Pagnol ont passé leur permis piéton, hier matin.

Les CE2 de l’école élémentaire Marcel-Pagnol ont passé leur permis piéton, hier matin. Photo A.P.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Des écoliers passent leur permis piéton à Menton

Delphine, brigadier-chef principal à la police municipale de Menton, animait, ce lundi matin à l’école élémentaire Marcel-Pagnol de Menton, un cours sur la façon de se comporter en tant que piéton pour les élèves de CE2.

"Mettez vos mains, comme des jumelles, autour de vos yeux", propose Delphine, brigadier-chef principal à la police municipale de Menton. "Ça, c’est ce que j’appelle l’effet tunnel. Vous ne voyez rien autour de vous. Alors qu’il faut toujours regarder où vous marchez et ce qu’il y a autour".

Delphine était, ce lundi matin, à l’école élémentaire Marcel-Pagnol. Elle préparait 25 élèves de CE2 à passer leur certificat de capacité piéton, aussi appelé permis piéton.

Une grosse heure d’explications

"Je n’aime pas trop le mot permis, parce qu’il n’y a pas d’épreuve pratique", explique-t-elle.

Au programme, donc : une heure et demie d’explications sur le comportement à adopter quand on marche en ville, la signalisation routière, les façons de se rendre visible de nuit et les bons réflexes à avoir quand on prend le bus.

Vient ensuite un petit questionnaire qui permettra, aux enfants, d’acquérir le fameux certificat de capacité.

Être pédagogue

Pour étayer ses propos, Delphine utilise des supports ludiques. Son grand favori : le jeu des sept erreurs. Elle déroule un dessin mettant en scène voitures, enfants, facteur et mobilier urbain, pour rendre la situation concrète.

Ce panneau lui permet de questionner les enfants sur chaque personnage. Le but : qu’ils se rendent compte qu’une petite bêtise peut en provoquer une plus grosse, voire un accident.

"J’aurais préféré faire une vraie mise en situation, explique Delphine, mais, avec le protocole sanitaire, c’est plus compliqué à mettre en place".

Elle imagine donc déjà ce qu’elle pourra mettre en place l’an prochain, si la situation sanitaire s’est améliorée.

Le permis piéton, une première!

C’est la première année que Delphine s’adresse aux élèves de CE2. Ce permis piéton a été pensé sur demande du service Education de la ville de Menton et de directeurs d’école. Jusqu’alors, elle n’animait que les formations au permis vélo des CM1 et CM2.

La Sécurité routière élabore le programme de ces formations, mais c’est Delphine qui cherche des supports pédagogiques et adapte son discours à l’âge des élèves.

"En CE2, ils sont entre deux univers. Je dois donc adapter mon vocabulaire à leur âge, pour ne pas les effrayer par exemple".

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.