“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il n'est de vraie richesse que si on la partage": la princesse Camilla Bourbon ...

La gendarmerie hier à Auchan La Trinité.

Interpellé par des vigiles, il meurt à l'hôpital

Le papa, à gauche, un de ses frères, à droite. Toute la famille veut la vérité sur la mort de Fehmi Ferchichi, 20 ans.

Nous voulons la vérité sur sa mort

Un hôtel Sheraton 4-étoiles face à l'aéroport en 2020 à Nice

Tout beau tout neuf et franchement original, ce passage piéton - réalisé dans le cadre d'une expérimentation nationale - vient d'être peint derrière l'hôtel de ville de Cannes, rue Félix-Faure.

Un étonnant passage piétons en 3D à Cannes

Des courses pour inventer le yachting du futur

Mis à jour le 12/07/2018 à 05:09 Publié le 12/07/2018 à 05:09

Des courses pour inventer le yachting du futur

En 1904, c'est à Monaco qu'est née l'industrie des moteurs thermiques pour les canots. Et si, un siècle plus tard, il en était de même pour les énergies propres ? C'est l'enjeu du Solar & Energy Boat Challenge

Le port de Monaco, ce n'est pas un endroit réservé aux grands yachts appartenant à des personnes fortunées. Dans le navira amiral du Yacht-club qui domine la baie monégasque, on entend démontrer que la Principauté peut aussi devenir un laboratoire des énergies propres capables de porter l'activité nautique.

Bernard d'Alessandri, le secrétaire général du Yacht-club de Monaco, se prend même à rêver de faire résonner l'Histoire de l'industrie nautique. «En 1904, Monaco organisait les premiers meetings internationaux de canots automobiles, au cours desquels des industriels du monde...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct