“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Déploiement jusqu'en 2020

Mis à jour le 14/01/2016 à 05:14 Publié le 14/01/2016 à 05:14
Le changement des compteurs a commencé dans le centre de Nice.

Le changement des compteurs a commencé dans le centre de Nice. Franck Fernandes

Déploiement jusqu'en 2020

« Le déploiement du compteur de nouvelle génération a commencé à Nice au mois de mai, dans le quartier de Nice-Méridia », explique David Lessatini, membre de l'équipe de déploiement sur les Alpes-Maritimes et le Var pour ERDF.

« Le déploiement du compteur de nouvelle génération a commencé à Nice au mois de mai, dans le quartier de Nice-Méridia », explique David Lessatini, membre de l'équipe de déploiement sur les Alpes-Maritimes et le Var pour ERDF. « Nous en avons déjà posé 10 000. »

« À Nice, le déploiement ne se fera pas en six ans, comme partout ailleurs, mais en cinq ans. 100 % des Alpes-Maritimes seront donc équipées de système Linky soit 800 000 fin 2020 », assure Bernard Mouret.

Une grande distribution qui va encore s'accélérer par le jeu des prestataires. « Nous en avions un seul au moment des préséries. Nous en avons cinq actuellement. En septembre prochain, nous passerons à 11 prestataires. »

Après Nice Méridia, une équipe d'installateurs est aujourd'hui sur le centre-ville de Nice (secteur rue de France). Une autre sur Nice Nord (Cyrnos, Gorbella) une troisième sur Nice ouest.

Mi-2016, les quartiers contigus à ces zones seront progressivement déployés. Et ainsi de suite, suivant la forme d'une coquille d'escargot.

Toulon aussi est en cours d'équipement avec deux entreprises qui travaillent au cœur de la ville

. Quant à l'arrière-pays « il ne sera pas le dernier à être équipé », rassure M. Lessatini.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct