“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Demain à l’Agora : la presse, info ou intox ?

Mis à jour le 06/02/2019 à 16:42 Publié le 05/02/2019 à 16:42
Jean-Marie Charon est sociologue, ingénieur d’études au CNRS.	(DR )

Demain à l’Agora : la presse, info ou intox ?

La maison diocésaine organise demain soir un débat intitulé : « Peut-on faire confiance aux médias ? »

Demain, toute la soirée, le diocèse pose la question : « Peut-on faire confiance aux médias ? »

Dans la société hautement médiatisée qui est la nôtre, on peut avoir le sentiment que la machine à infos s’emballe sous l’effet de l’instantanéité et de la concurrence.

À côté des médias traditionnels (presse écrite, radio, télévision) sont apparus, en effet, de nouveaux dispositifs numériques par lesquels nous parvient une information pas toujours contrôlée.

Ce déferlement médiatique pose plusieurs interrogations : les informations qui nous parviennent sont-elles vraies ? Les journalistes peuvent-ils échapper aux pressions des partis politiques ou des lobbies industriels ? L’accélération du tempo médiatique n’a-t-il pas raccourci le temps consacré à l’investigation ? Comment poser un regard critique sur l’information pour en évaluer sa qualité et sa fiabilité ?

Trois intervenants

Pour répondre à ces interrogations, la Maison diocésaine organise, dans le cadre de son cycle « Enjeux & Société », un débat animé par le journaliste Louis de Courcy, en présence de l’archevêque, Monseigneur Bernard Barsi, demain de 19 h 30 à 22 h, dans l’Auditorium de l’Agora Maison diocésaine.

Participent à cette soirée de débats trois personnalités :

Jean-Marie Charon est sociologue, ingénieur d’études au CNRS, chercheur associé au Centre d’étude des mouvements sociaux et auteur d’un rapport récent sur l’interrelation entre la presse écrite et le numérique.

François Ernenwein est rédacteur en chef à La Croix, membre du comité de rédaction de la revue Études, enseignant à l’Institut d’Études Politiques de Paris et au Celsa (École des hautes études en sciences de l’information et de la communication).

Enfin, le frère Eric Salobir, prêtre et religieux dominicain, fondateur et président du réseau OPTIC, enseignant à l’Université Catholique de Paris et consultant auprès du Saint-Siège pour les médias et les technologies.

François Ernenwein est rédacteur en chef à La Croix.
(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct