“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Déjà de bons résultats à Hong Kong pour la SNM

Mis à jour le 04/11/2019 à 10:14 Publié le 04/11/2019 à 10:14
La Société nautique de Monaco dispute actuellement les championnats du monde d’aviron de mer à Hong Kong. Parmi les cinq bateaux engagés, deux se sont déjà qualifiés pour la Finale A.

La Société nautique de Monaco dispute actuellement les championnats du monde d’aviron de mer à Hong Kong. Parmi les cinq bateaux engagés, deux se sont déjà qualifiés pour la Finale A. © Eric Marie - Mag Aviron

Déjà de bons résultats à Hong Kong pour la SNM

La SNM et 14 de ses rameurs sont actuellement à Hong Kong pour disputer les championnats du monde d’aviron de mer.

La SNM et 14 de ses rameurs sont actuellement à Hong Kong pour disputer les championnats du monde d’aviron de mer. Ces derniers sont arrivés lundi dernier à destination.

Après trois jours d’entraînement sur le Victoria Harbour, ils ont débuté, jeudi, la compétition qui oppose plus de 500 compétiteurs venus du monde entier.

Le quatre de couple féminin, composé de Magali Albin, Gaïa Chiavini, Helena Hehlke et Kristina Fortuna et barré par Juliette Raimondo, a remporté facilement sa série et s’est qualifiée pour la Finale A. « On a fait des petites erreurs mais le principal était d’assurer notre première place », a expliqué Magali Albin.

Les rameuses monégasques ont ensuite été imitées par Mathieu Monfort et Giuseppe Alberti. Le deux de couple de la SNM a composté son ticket pour la Finale A, même s’il a terminé à la deuxième place. C’est Hong Kong qui a remporté la série.

« On peut être content, on a fait un bon départ puis j’ai commis une erreur et Hong Kong a pris 30 mètres d’avance. L’idée était de faire un bon dernier entraînement ensemble pour faire une bonne finale », racontait Giuseppe Alberti après la course. Ce vendredi, le quatre de couple masculin (Quentin Antognelli, Gaetan Delhon, Vincent Noirot, Julien Gazaix et Clara Stefanelli), le deux de couple féminin (Clara Stefanelli et Amanda Tello Adam) et le solo homme (Mathias Raymond) devaient disputer leur première course. À suivre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.