“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Défaite sans appel du MBA à Feytiat

Mis à jour le 14/02/2018 à 05:10 Publié le 14/02/2018 à 05:10
Les Feytiacoises ont surpris les Monégasques dans une rencontre où tout leur a réussi samedi. Coup d'arrêt pour le MBA, juste avant d'attaquer la dernière ligne droite…

Les Feytiacoises ont surpris les Monégasques dans une rencontre où tout leur a réussi samedi. Coup d'arrêt pour le MBA, juste avant d'attaquer la dernière ligne droite… Philippe Magoni

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Défaite sans appel du MBA à Feytiat

La roue a finalement tourné.

La roue a finalement tourné. Après avoir été insolentes de réussite contre l'ASVEL (infligeant une différence de 79 points à l'issue des deux matchs), les joueuses d'Olga Tarasenko ont subi le contrecoup, s'inclinant lourdement à Feytiat samedi (96-69). Si le MBA conserve sa troisième place, la course aux play-off se révèle de plus en plus serrée. À tel point que la réception de Limoges (avant-dernier) samedi, puis le déplacement à La Tronche Meylan la semaine prochaine en Coupe, s'annonce déjà déterminants… Retour sur le match avec la meneuse de jeu Coralie Magoni.

Quand ça ne veut pas…

« Une défaite sans appel. Elles ont fait un match presque parfait, marquant quasiment la totalité de leurs shoots. En défense, elles ont bien bloqué nos secteurs intérieurs. C'était compliqué, on n'y était pas. On encaisse quand même 96 points ! On a essayé tous les systèmes possibles mais elles étaient tellement adroites… Bon, on marque quand même 69 points à l'extérieur, ce n'est pas non plus catastrophique. »

Un championnat indécis

« On aimerait faire les play-off. Il reste sept matchs et on aura une marge d'erreur très limitée puisque les équipes de tête ont gagné. La Coupe de France va faire la différence, elle aura un réel impact sur la fin de saison. Si on gagne à La Tronche Meylan dans deux semaines, on prendra un point. Le championnat est de plus en plus serré, je serai incapable de prédire aujourd'hui les équipes qualifiées pour les play-off. Pour aller bout, il faudra jouer sur les deux tableaux. »

Calendrier compliqué

« On va avoir trois déplacements, notamment à Brive et à Perpignan qui jouent le maintien. Ça va être très compliqué, il ne faudra pas perdre des points sur des matchs comme ceux-là. Limoges, qu'on affronte samedi, a perdu après prolongation samedi. Les filles auront le moral au fond des chaussettes. Ce rendez-vous sera primordial pour préparer la Coupe. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.