“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Décès brutal du conseiller municipal André Moro à l’aube de ses 63 ans

Mis à jour le 14/08/2019 à 10:12 Publié le 14/08/2019 à 10:12
André Moro était délégué au Tourisme et au Jumelage. 	(DR)

Décès brutal du conseiller municipal André Moro à l’aube de ses 63 ans

Moins de trois mois après le décès précoce de la responsable de la Communication de la Ville de Beausoleil, Isabelle Barnouin, la mairie et la commune sont à nouveau en deuil après l’annonce de la disparition soudaine d’André Moro, conseiller municipal, samedi dernier à la suite d’un arrêt cardiaque.

Moins de trois mois après le décès précoce de la responsable de la Communication de la Ville de Beausoleil, Isabelle Barnouin, la mairie et la commune sont à nouveau en deuil après l’annonce de la disparition soudaine d’André Moro, conseiller municipal, samedi dernier à la suite d’un arrêt cardiaque.

Délégué au Tourisme et au Jumelage, André Moro était également administrateur du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). « C’était une personne posée, bienveillante, serviable, à l’écoute des autres. C’est une terrible disparition. Je partage la tristesse et la douleur de sa famille à qui je présente, au nom du conseil municipal, toutes mes condoléances » commente le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli.

André Moro, né à Menton, marié, père de 2 enfants et grand-père de 4 petits-enfants, était un jeune retraité d’EDF. Il était passionné de danse country et aurait dû souffler ses 63 bougies en novembre prochain.

« Les drapeaux seront mis en berne »

Il était engagé en politique depuis de nombreuses années, adjoint au maire délégué aux commerces, aux halles des marchés et au cadre de vie des quartiers de 2011 à 2014, il assurait les fonctions de conseiller municipal en charge du tourisme et du jumelage depuis plus de cinq ans.

Outre sa gentillesse et son dévouement, André, surnommé « Dédé », était apprécié de tous les Beausoleillois pour sa bravoure et sa serviabilité, il était à la fois discret et généreux et avait le goût du service rendu à la population. Sa disparition attriste toute une ville. « André repose aujourd’hui en paix en laissant derrière lui le meilleur de lui-même », ajoute-t-on côté mairie.

« En hommage à notre conseiller municipal et ami, les drapeaux de la mairie seront mis en berne », annonce Gérard Spinelli. « Le conseil municipal, les agents territoriaux, la ville de Beausoleil adressons nos plus vives pensées à Christine, son épouse, ainsi qu’à ses enfants et à toute sa famille. »

Les obsèques se dérouleront ce vendredi 16 août, à 14 h 30, à la Cathédrale Saint -Michel à Sospel.

La rédaction de Nice-Matin adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, ses proches et collègues.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.