De San Remo à Imperia, la dolce vita à vélo

Une échappée belle sur la Riviera italienne pour sortir des sentiers battus.

Article réservé aux abonnés
Publié le 07/02/2016 à 05:07, mis à jour le 07/02/2016 à 05:07
La piste cyclable sur l'ancienne voie ferrée longe la mer sur  24 km, d'Ospedaletti à San Lorenzo. Le long du parcours on peut louer des Rosalie.
La piste cyclable sur l'ancienne voie ferrée longe la mer sur 24 km, d'Ospedaletti à San Lorenzo. Le long du parcours on peut louer des Rosalie. Eric Ottino

Une échappée belle sur la Riviera italienne pour sortir des sentiers battus. La piste cyclable entre San Remo et San Lorenzo, c'est « le » bon plan « famille » de la rédac'.

Direction San Remo, à moins d'une heure de Nice par l'autoroute. Un grand parking à l'entrée de la ville permet de laisser sa voiture. Autre point de départ pratique : Arma di Taggia, et le parking du port. Des loueurs proposent des vélos pour petits et grands, des Rosalie...

Une fois équipé, il n'y a plus qu'à tailler la route. Pédaler sur ce parcours plat et sécurisé de 24 km, tracé sur l'ancienne voie ferrée. Profiter d'une vue somptueuse sur la mer, traverser des jardins, s'arrêter en terrasse pour savourer un cappuccino. La dolce vita...

Les anciennes gares et maisons de garde barrières ont été converties en buvettes, restaurants. « C'est ravissant de bout en bout, témoigne Chrystèle Burlot. Il y a des points d'eau tout le long et des endroits pour pique-niquer ». Conquis par cette « pista ciclabile », notre photographe Eric Ottino est, lui aussi, un habitué. Il aime l'ambiance familiale de ce parcours. « La piste est utilisée par des promeneurs, des touristes, des familles, des enfants, des papis et mamies, des sportifs, tous trouvent leur place. »

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.